Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe : l'épidémie s'installe dans la Loire et la Haute-Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Auvergne-Rhône-Alpes, France

L'épidémie de grippe s'installe dans nos départements. La semaine dernière, 397 cas pour 100 000 habitants ont été recensés en Auvergne-Rhône-Alpes. L'activité du virus est forte pour les vacances de Noël.

La meilleure solution pour ne pas contaminer reste l'isolement.
La meilleure solution pour ne pas contaminer reste l'isolement. © Radio France - Frank May

La Loire et la Haute-Loire ne sont pas épargnées par la grippe. L'épidémie est déclarée pour l'ensemble des régions françaises, à l'exception de la Corse. 

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la quatrième plus atteinte, derrière l'Île-de-France, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Bretagne. 397 cas ont été répertoriés pour 100 000 habitants la semaine dernière. 

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la quatrième plus atteinte.
La région Auvergne-Rhône-Alpes est la quatrième plus atteinte. - Visactu

La meilleure solution pour ne pas transmettre le virus : l'isolement 

L'activité du virus est forte dans nos départements : "Les seuils sont atteints, et même largement dépassés. Il y a un afflux qui commence à arriver dans les hôpitaux et les cabinets, explique Marianne Sarazin, médecin membre du Réseau Sentinelles, qui surveille les épidémies en France. A l'hôpital, c'est plus orienté sur les personnes âgées, sachant qu'il y a aussi de jeunes enfants, puisque ce sont _les deux âges fragiles_, sur lesquels on est plus susceptible d'avoir des signes cliniques plus graves."

Selon Marianne Sarazin, la meilleure solution pour ne pas transmettre le virus reste l'isolement. Si c'est impossible, il faut veiller à se laver les mains, et éviter au maximum les contacts. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess