Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe : l'hôpital de Mulhouse sous tension

Des patients plus nombreux, des délais d'attente qui s'allongent, comme l'ensemble des établissements hospitaliers d'Alsace, l'hôpital Emile Muller de Mulhouse est sous tension en raison de l'épidémie de grippe.

L'hôpital Emile Muller de Mulhouse
L'hôpital Emile Muller de Mulhouse © Maxppp - Jean-Paul Domb

L'épidémie de grippe touche désormais l'ensemble de la France. Au service des urgences de l’hôpital Emile Muller de Mulhouse, l’activité est très soutenue : une fois et demi supérieure à la moyenne. Le service d'urgences enregistre 150 à 170 passages par jour et les délais d'attente s'allongent, quatre à cinq heures le plus souvent. Les délais peuvent être encore plus longs le week-end.

Cette affluence de patients est liée directement à l'efficacité partielle des vaccins" 

"L'hôpital a des difficultés à absorber tous ces patients à hospitaliser", explique Frédéric Pernot, le responsable du service des urgences du centre hospitalier de Mulhouse. "Cette affluence de patients est liée directement à l'efficacité partielle des vaccins". 

Depuis deux semaines, un dispositif spécial a été mis en place dans de nombreux établissements d'Alsace avec davantage de moyens humains : le groupement hospitalier de la région de Mulhouse et Sud Alsace, la clinique diaconat fonderie de Mulhouse, le groupe hospitalier de Sélestat-Obernai, les hôpitaux civils de Colmar, les hôpitaux universitaires de Strasbourg et le centre hospitalier de Haguenau. 

Appelez d'abord le médecin traitant

Toutefois, le passage aux urgences peut être évité pour la majeure partie des patients grippés, rappelle le médecin. "La majeure partie des syndrômes grippaux sont gérables par les médecins traitants". C’est différent pour les personnes âgées, celles présentant des pathologies chroniques graves, pour les enfants et les nourrissons. 

Le mieux est encore de ne pas attraper la grippe Les consignes de base sont toujours recommandées : éternuer dans son coude et bien se laver les mains

Grippe : le taux d'incidence reste fort - Visactu
Grippe : le taux d'incidence reste fort © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu