Santé – Sciences

Grippe : l'hôpital de Roanne sous haute tension

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 5 janvier 2017 à 15:50

Le personnel des urgences de Roanne tendu par l'épidèmie de grippe
Le personnel des urgences de Roanne tendu par l'épidèmie de grippe © Radio France - Sandrine Morin

La température est montée d'un cran aux urgences roannaises. La grippe touche de plein fouet l'hôpital de Roanne. La direction vient de déclencher le plan "hôpital sous tension".

Le plan "hôpital sous tension", c'est le niveau juste avant le plan blanc. Depuis le 25 décembre, il y avait beaucoup de monde mais avec la rentrée, les choses ont empirées. Chaque jour en ce moment, une centaine de personnes passe le seuil des urgences roannaises contre 80 à la même période normalement. Une unité supplémentaire est sur le point d'ouvrir pour faire face aux besoins.

"C’est très tendu, avec des malades très lourds, la plupart doivent être hospitalisés. Beaucoup passent la nuit aux urgences. On convoque du personnel supplémentaire, les équipes sont fatiguées."

Thomas Guérin médecin chef des Urgences de Roanne.

"Nous sommes pas en situation de crise, mais nous sommes en pré plan blanc pour tenter d’éviter des déprogrammations. Nous allons donc ouvrir des unités supplémentaires."

Julien Keunebroek directeur adjoint de l'hôpital de Roanne

Julien Keunebroek va devoir trouver su personnel supplémentaire.  - Radio France
Julien Keunebroek va devoir trouver su personnel supplémentaire. © Radio France - Sandrine Morin

Au CHU de Saint-Étienne, la direction confirme qu'il y a beaucoup de monde aux urgences, mais pas au point, pour le moment de déclencher le plan "sous tension". La grippe qui va encore faire des ravages. Le pic épidémique est attendu pour la semaine prochaine.

  - Visactu
© Visactu -
  - Visactu
© Visactu -