Santé – Sciences

Grippe : la campagne de vaccination commence vendredi

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 6 octobre 2016 à 3:30

plus de Plus de 10 millions de patients vont recevoir un bon de l'Assurance maladie pour retirer le vaccin gratuitement en pharmacie.
plus de Plus de 10 millions de patients vont recevoir un bon de l'Assurance maladie pour retirer le vaccin gratuitement en pharmacie. © Maxppp - Thomas PADILLA

La campagne annuelle de vaccination contre la grippe débutera vendredi et comme chaque année, plus de 10 millions de patients (notamment les plus de 65 ans) vont recevoir un bon de l'Assurance maladie pour retirer le vaccin gratuitement en pharmacie.

La grippe touche chaque année entre 2 et 8 millions de personnes en France et est responsable de 2.000 à 9.000 morts en moyenne, essentiellement chez les plus de 65 ans. Le vaccin est gratuit pour ces derniers, ainsi que pour les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrant d'obésité. La campagne de vaccination est lancée ce vendredi par l'Assurance maladie.

Un vaccin bien accepté par les Français

Selon une enquête internationale publiée la semaine dernière par la revue EBioMedicine, la France est le pays européen qui a le plus de réticences face aux vaccins, avec un Français sur quatre qui émet des doutes sur la sécurité des vaccins. Mais celui de la grippe semble échapper à la règle. "Pour la première fois, 50% des asthmatiques, des personnes cardiaques et des personnes âgées se sont faits vacciner l'an dernier. L'année précédente, ils étaient seulement 47%", révélait Europe 1 cette semaine. Le vaccin réduit la mortalité de 70 à 80% chez les personnes âgées, selon les autorités.

Bientôt des évolutions ?

Alors que les pharmaciens profitent de la campagne pour demander à pouvoir vacciner eux-mêmes contre la grippe, les Français peuvent faire des propositions pour faire évoluer la politique vaccinale en France sur une plateforme accessible sur internet jusqu'au 13 octobre, dans le cadre de la "concertation citoyenne" organisée sur ce sujet par le gouvernement. Une série de recommandations en résultera et sera remise au ministère de la Santé au cours du mois de novembre.

  - Visactu
© Visactu -

Partager sur :