Santé – Sciences

Grippe : début de la campagne de vaccination vendredi, les pharmaciens de deux régions autorisés à vacciner

Par Julien Baldacchino, France Bleu jeudi 5 octobre 2017 à 14:34

Le vaccin contre la grippe saisonnière pourra désormais être réalisé en pharmacie, dans certaines régions
Le vaccin contre la grippe saisonnière pourra désormais être réalisé en pharmacie, dans certaines régions © Maxppp - DAVID ADEMAS / PhotoPQR / Ouest France

La campagne nationale de vaccination des personnes à risque contre la grippe saisonnière commence ce vendredi, jusqu'à fin janvier. 11 millions de personnes sont appelées à se faire vacciner. Avec une nouveauté en Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine : des vaccinations en pharmacie.

Comme chaque année, les autorités de santé publique appellent les personnes les plus susceptibles d'être contaminées par la grippe saisonnière à se faire vacciner. Pour la saison 2017-2018, la campagne nationale de vaccination commence ce vendredi, et s'achèvera le 31 janvier prochain.

L'objectif de santé publique est de 75% de vaccination. Or, ce taux est chaque année loin d'être atteint. Selon l'Institut national de veille sanitaire (InVS), la couverture vaccinale des personnes à risque était estimée à 49% seulement en 2016-2017, un chiffre en baisse d'un point par rapport à l'année précédente. "J'enjoins les professionnels de santé à adopter une conduite exemplaire : il est indispensable que nous montions le taux de couverture vaccinale", a déclaré mercredi Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, lors de la conférence de présentation de la campagne de vaccination.

Vaccination en pharmacie

Cette année, pour la première fois, il sera possible pour les personnes habitant dans les régions Nouvelle Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes de se faire vacciner dans leur officine de pharmacie.

Pour une expérimentation sur trois ans, sur la base du volontariat, les pharmaciens ont pu être formés ces derniers mois à la vaccination. Seules les personnes qui n'ont jamais été vaccinées, et les femmes enceintes, n'ont pas accès à cette vaccination en pharmacie.

Les personnes âgées, population la plus vulnérable

La vaccination est recommandée pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes atteintes de certaines maladies, les proches d'enfants en bas âge. Ce sont ces personnes qui sont les plus exposées aux risques mortels de la grippe.

En 2016, l'épidémie, précoce dans l'année, a eu un fort impact chez les personnes âgées, avec de très nombreuses hospitalisations et pas moins de 14.400 décès imputables à la grippe, dont 90% chez des personnes âgées d'au moins 75 ans.

L'évolution du taux de vaccination - Visactu
L'évolution du taux de vaccination © Visactu