Santé – Sciences

Grippe : la vaccination n'a pas bonne presse chez le personnel médical

Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 9 janvier 2017 à 20:35

La maison de retraite Korian dans laquelle les treize résidents décédés ont contracté la grippe.
La maison de retraite Korian dans laquelle les treize résidents décédés ont contracté la grippe. © Maxppp - max ppp

Contrairement au lavage des mains par exemple, le vaccin n'est pas un réflexe chez le personnel médical. Si des campagnes sont menées pour inciter les gens, la vaccination ne convainc pas tout le monde, notamment dans la Loire.

Après la mort de treize résidents d'une maison de retraite à Lyon (Rhône), une enquête a été demandée par le ministère de la Santé pour voir ce qui peut expliquer l'ampleur de l'épidémie de grippe. Dans cet établissement, les deux tiers des résidents ont été touché. Chez le personnel en milieu hospitalier, il y a un certain nombre de réflexes à avoir, l’hygiène des mains en première ligne. Mais pour beaucoup, c'est l'insuffisance de la vaccination des personnels qui est en cause. Sur les treize résidents décédés, six avaient été vaccinés. Pour autant, le vaccin n'est pas inefficace, il atténue les symptômes et permet de lutter contre la propagation du virus.

À Roanne par exemple, environ cinquante pourcent du personnel de l’hôpital a été vacciné. Marianne Sarazin est référente du réseau sentinelles dans la Loire. Elle surveille l'évolution de différentes épidémies, dont la grippe. Pour elle, le personnel médical ne se vaccine pas assez.

On doit poser la question de la vaccination obligatoire, c'est un débat qu'il faut avoir. Depuis l'affaire de l'hépatite B, il y a dix ou quinze ans, il y a des avis négatifs sur les vaccins. On a dit : "le vaccin donne la sclérose en plaques", alors qu'on a su plus tard que ce n'était pas le cas du tout, sauf qu'entre temps, il y a eu une campagne médiatique assez forte et les vaccins sont devenus des armes de destructions massives dans l'esprit des gens !

→ Lire aussi : Le vaccin contre la grippe est efficace, affirme l'Agence régionale de santé

Hervé Perret est le représentant CGT du personnel du centre Hospitalier du Forez. Il vérifie chez ses collègues que la vaccination n'est pas très appréciée.

La plupart du temps, les gens pensent que ce n'est pas efficace. J'ai aussi des collègues qui se disent qu'ils sont encore jeunes alors ils souhaitent que leur corps se défende seul. Après, en travaillant à l'hôpital, on a le risque de propager l'épidémie... Mais cela reste un choix personnel et on ne peut pas forcer les gens à se faire vacciner.

En outre, l'épidémie ne fait pas les affaires de l'EFS, l'Établissement Français du Sang, qui lance un appel aux dons urgent. Une campagne nationale jusqu'au 22 janvier. Le mois de décembre a été en dessous des 100.000 poches attendues et cette épidémie de grippe impacte le niveau de collecte.

  - Visactu
© Visactu -
  - Visactu
© Visactu -