Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences
Dossier : Halloween 2019

Halloween : gare à l'intoxication aux courges amères

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

L'agence sanitaire Anses alerte ce jeudi sur la toxicité des courges amères. Une variété utilisée souvent en décoration lors d'Halloween, mais qui n'est pas comestible. Elles peuvent être à l'origine d'intoxications graves.

De nombreuses courges utiliser en décoration ne sont pas comestibles.
De nombreuses courges utiliser en décoration ne sont pas comestibles. © AFP - Joël Douillet

Halloween c'est la pleine saison des citrouilles, potirons, potimarrons, pâtissons et autres cucurbitacées. Mais l'Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation) alerte jeudi sur la toxicité des variétés utilisées en décoration pour Halloween. 

Hautement toxiques

Ces cucurbitacées non-comestibles peuvent représenter un grave danger pour la santé. Elles peuvent causer vomissements, crampes intestinales et diarrhées sanglantes provoquant une déshydratation. Des vertiges, une salivation abondante et des palpitations peuvent également apparaître. Au moindre signe de malaise, il faut immédiatement appeler le 15.

Vendues au rayons fruits et légumes

Les courges ornementales comme les coloquintes, sont toutes considérées comme toxiques. Seulement elles ressemblent à celles utilisées en cuisine. Comme en plus, elles sont vendues parfois dans le commerce au rayon fruits et légumes sans forcément que la toxicité soit toujours signalée, la confusion est fréquente et les appels aux centres antipoison nombreux lors d'Halloween.

Cueillies dans les potagers familiaux

Plus de la moitié de ces intoxications sont dues à des courges toxiques récoltées dans les potagers familiaux. Les variétés toxiques et celles comestibles y cohabitent. Elles sont pollinisées indifféremment par les abeilles. Il se produit des hybridations qui rendent les variétés comestibles toxiques. L'Anses recommande donc de ne pas récupérer les graines des pousses précédentes et d'en racheter chaque année, afin de ne pas provoquer de mélange entre les espèces.

Recracher les courges amères

L'Anses recommande de toujours s'adresser à un vendeur et de n'acheter que des variétés dont vous êtes sûr. Si vous avez un doute, le centre antipoison conseille d'en mettre un petit bout dans la bouche. Si la courge est amère, recrachez-la : elle n'est pas consommable. 

Cette amertume provient des substances très irritantes et amères produites naturellement par la plante afin de se protéger des insectes. 

A l'inverse, la courge comestible a un goût doux ou sucré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu