Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Handicap psychique : l'OHT rouvre ses portes

-
Par , France Bleu Paris

Après six ans de travaux, l'OHT (Oeuvre de l'Hospitalité du Travail) a ouvert à nouveau ses portes hier jeudi 16 mai. L'institution spécialisée dans l'accueil de personnes en situation de handicap psychique veut permettre à ses résidents de mener une vie la plus normale possible.

L'OHT met l'accent sur l'esthétisme de ses espaces
L'OHT met l'accent sur l'esthétisme de ses espaces © Radio France - Mathilde Bouquerel

Paris, France

Six ans de travaux et plus de 40 millions d'euros d'investissements plus tard, l'OHT (Oeuvre de l'Hospitalité du Travail) est à nouveau ouverte. L'établissement accueille des personnes en situation de handicap psychique : atteintes de skyzophrénie, troubles bipolaires, troubles de la personnalité, etc. 

Une activité professionnelle en milieu protégé

En plus d'un studio individuel et de nombreuses activités de loisir, l'OHT permet aux résidents qui le peuvent de travailler en milieu protégé dans son ESAT (Etablissement et Services d'Aide au Travail). Récemment, l'OHT a également ouvert une boutique, "Les Bienfaits" qui vend les produits fabriqués dans des ESAT de toute la France

La boutique "Les bienfaits" est tenue par des résidentes de l'OHT - Radio France
La boutique "Les bienfaits" est tenue par des résidentes de l'OHT © Radio France - Mathilde Bouquerel

Ce sont plusieurs résidentes dont Anne-Marie Donce, qui la tienne. Anne-Marie habite à l'OHT depuis 25 ans. "J'ai trouvé un équilibre au sein de cette communauté", raconte-t-elle, "J'y ai trouvé un logement, des amis ... Ça m'a fait beaucoup de bien !"

Un changement visible pour les familles

Et les familles aussi voient la différence. Béatrice de La Rochefoucauld est la sœur d'une des résidentes. Elle l'affirme : "Quand elle est entrée ici, ça a été formidable. J'ai vu une personne _heureuse de vivre_, qui allait à la piscine et au cinéma alors qu'elle ne l'avait jamais fait ... Une vraie renaissance !"