Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handicap : une équipe mobile pour vacciner dans les établissements spécialisés en Ille-et-Vilaine

-
Par , France Bleu Armorique

Pour vacciner contre le Covid-19, les adultes en situation de handicap et les professionnels qui les encadrent dans les foyers et les ESAT, une équipe mobile se déplace dans les établissements en Ille-et-Vilaine. 3.000 personnes au moins sont concernées.

L'équipe mobile de vaccination va réaliser 6.000 injections dans les établissements spécialisés du département
L'équipe mobile de vaccination va réaliser 6.000 injections dans les établissements spécialisés du département © Radio France - Céline Guétaz

Médecins et infirmiers composent cette équipe mobile de vaccination, qui intervient tout le mois d'avril dans les foyers, et les ESAT (établissement et service d'aide par le travail) du département de l'Ille-et-Vilaine. Il s'agit de vacciner les adultes en situation de handicap et les professionnels médico-sociaux qui les accompagnent. 3.000 personnes sont concernées d'ici la fin du mois d'avril.  

C'est bien le vaccin Moderna ? - une employée avant son injection

Cette équipe, coordonnée par le réseau Graal, était ce lundi 12 avril à l'Esat de l'Udapei à Saint Jacques de-la-Lande, près de Rennes. Parmi les personnes vaccinées, il y a Pascale, 60 ans, surveillante de nuit dans un foyer "C'est grâce à mon employeur que je peux venir me faire vacciner. Je le fais par respect pour mes collègues et les résidents avec qui je travaille pour qu'ils se sentent protéger, même si je ne suis pas fan des vaccins"

Avant de recevoir une injection, Pascale a droit à un entretien court avec un médecin "Vous avez de la fièvre ? vous avez rencontré des personnes positives ?" Au cours de cet entretien, Pascale a une question importante à poser "c'est bien un vaccin Moderna ? " Le médecin confirme. Comme Pascale, ils sont plusieurs à avoir accepté cette vaccination, parce que ce n'était pas des doses Astrazeneca.  

Chaque jour, deux sites visités par l'équipe mobile en Ille-et-Vilaine

Ce lundi, ils sont plus d'une centaine à être vaccinés à l'ESAT de Saint-Jacques de la Lande. La deuxième injection est programmée le 10 mai. D'ici là, l'équipe mobile va sillonner le département "Nous allons nous rendre dans deux sites, chaque jour jusqu'à la fin du mois d'avril" explique Sophie Pellier, qui pilote cette équipe mobile. La campagne se poursuivra ensuite jusqu'au mois de juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess