Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Handisport : à Vandoeuvre, des activités sportives gratuites pour lutter contre "l'autoconfinement"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les personnes en situation de handicap sont prioritaires pour l'accès aux salles de sport et aux gymnases. Chaque jeudi au parc des sports de Vandoeuvre, des ateliers sportifs sont proposés gratuitement. Une manière pour le club de tenter de rompre l'isolement du confinement par le sport.

Le tir à la sarbacane est une des activités sportives proposées.
Le tir à la sarbacane est une des activités sportives proposées. © Radio France - Johan Gand

L'union sportive de Vandoeuvre handisport possède au sein de son club cinq activités : foot et basket fauteuil, tir (laser et plomb), haltérophilie et sarbacane. Mais en plus de ces créneaux de club et puisque les personnes en situation de handicap sont public prioritaire pour l'accès aux salles pendant la crise sanitaire, le club a décidé d'ouvrir des créneaux à tous ceux qui ont envie d'y participer.

La boccia, pétanque en intérieur avec des boules souples, a l'avantage de se pratiquer peu importe le handicap.
La boccia, pétanque en intérieur avec des boules souples, a l'avantage de se pratiquer peu importe le handicap. © Radio France - Johan Gand

En plus des activités habituelles du club, d'autres ont été ajoutées, pour s'adapter au plus grand nombre et varier les pratiques. Chaque jeudi de 15H30 à 17H30, le parc des sports des nations et ses nombreuses salles sont donc totalement réservés à ces ateliers.

"Le plus dur c'est de faire le premier pas"

Une belle idée, avec un objectif au départ, lutter contre l'isolement et l'autoconfinement. Avec les craintes autour de la situation sanitaire actuelle, certaines personnes en situation de handicap hésitent à sortir et encore plus à faire du sport. Certaines structures d'accueil hésitent à les laisser participer ou carrément refusent, tant qu'elles ne sont pas vaccinées. 

Autant de bâtons dans les roues du club vandopérien qui se bat pourtant pour favoriser cet accès au club et au sport au plus grand nombre. Le président Thomas Jeandel constate que tous les créneaux sont loin d'être pleins et il lance donc un grand appel : "Le plus dur c'est de faire le premier pas. Après, on sera là pour vous accueillir et vous faire découvrir les sports. On est vraiment sur une pratique santé, bien-être et, pourquoi pas, faire naître des vocations et rejoindre ensuite le club"

Il n'y pas que le jeudi qu'il manque des gens à l'appel, Thomas Jeandel remarque également que, sur les créneaux traditionnels du club, des licenciés ne sont pas revenus.

Des sports pour tous, adaptés à tous, mais pas que...

Le contexte est pourtant rassurant : de nombreux espaces, des salles grandes, de quoi respecter les distanciations et bien sûr le respect des règles sanitaires en vigueur. "Je me sens plus à l'aise ici qu'en allant faire mes courses ou en me baladant dans Nancy" ironise le président de l'USVH.

Le menu est varié : ce jeudi, c'était parcours fauteuil, boccia (sorte de pétanque en intérieur), sarbacane ou tir laser. Les activités sportives sont encadrées par des étudiants en STAPS, dont la plupart est en filière APAS (activité physique adaptée et santé). Ils peuvent ainsi avoir un premier contact avec leur futur monde professionnel où la plupart travaillera avec des personnes en situation de handicap.

Plusieurs activités au programme (comme ici le parcours fauteuil), mais le club veut aussi être à l'écoute des envies des participants, en fonction des possibilités.
Plusieurs activités au programme (comme ici le parcours fauteuil), mais le club veut aussi être à l'écoute des envies des participants, en fonction des possibilités. © Radio France - Johan Gand

Ces jeunes, venus au départ pour un stage dans leur cursus universitaire, confient tous qu'ils ont été vite séduits par l'ambiance, décrite le plus souvent comme "familiale". Et c'est aussi ce qui motive la plupart des participants. 

"On s'entend tous très bien" confie Mathilde, licenciée en tir à la carabine au club, mais qui s'est laissée tenter par la sarbacane lors d'une séance le jeudi. Cela a porté ses fruits. "Je progresse, maintenant j'arrive à toucher le milieu" se réjouit la jeune fille, ravie de cette diversité des sports proposés.

"Ma Solution"

Comme à Vandoeuvre, vous avez repéré ou imaginé une solution pour aider les personnes fragiles à sortir de l'isolement, en cette période sanitaire ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma Solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !"

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess