Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il manque toujours 600 places dans les maisons de retraite de Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

Malgré la rénovation-extension de l'Ehpad du Palais-sur-Vienne, la situation reste tendue en Haute-Vienne en termes de places disponibles. Le département est particulièrement mal loti par rapport à ses voisins de Nouvelle-Aquitaine, et la situation ne s'améliore pas.

Le nombre de maisons de retraites n'est pas suffisant en Haute-Vienne (Illustration)
Le nombre de maisons de retraites n'est pas suffisant en Haute-Vienne (Illustration) © Radio France - Emmanuel Claverie

Au Palais-sur-Vienne, près de Limoges, un nouvel Ehpad sort de terre en ce moment. À terme, il viendra remplacer l'actuelle maison de retraite, devenue vétuste. Le nouvel établissement, qui devrait ouvrir en 2023, apportera davantage de confort aux résidents et au personnel. Mais il permettra aussi d'augmenter les capacités d'accueil, passant de 80 à 140 places.

Un an d'attente avant d'avoir une place en Ehpad à Limoges

Un enjeu majeur dans le département, car la Haute-Vienne manque cruellement de lits pour accueillir les personnes âgées dépendantes. "On a des listes d'attente relativement importantes, précise David Penneroux, le nouveau directeur de l'Ehpad du Palais-sur-Vienne. En dehors des situations d'urgence, que l'on arrive à traiter, on peut estimer aujourd'hui qu'il faut attendre un an, à peu près, pour avoir une place en Ehpad sur l'agglomération de Limoges. Et le besoin se fera de plus en plus sentir avec le vieillissement de la population".

Une situation locale confirmée par les chiffres. "On a 88 lits pour 1.000 habitants de plus de 75 ans, la moyenne régionale est au-dessus de 102 lits, donc on a du retard" détaille Jean-Claude Leblois, le président du Conseil départemental de Haute-Vienne. 

Pour pouvoir répondre à toutes les demandes, il faudrait créer 600 places nouvelles - Jean-Claude Leblois

Or, les chantiers en cours ne permettent pas toujours d'augmenter les capacités d'accueil, car il s'agit souvent d'améliorer les conditions de vie des résidents. 

"En gagnant ici quelques lits, on est loin de refaire notre retard" explique Jean-Claude Leblois

La maison de retraite n'est pas la seule solution

Le président du Conseil départemental, l'un des deux principaux financeurs des maisons de retraites, en appelle donc à l'État, via l'ARS, pour mettre en place un grand plan pour rattraper ce retard. "J'espère que dans le prochain plan d'équipement au niveau régional on puisse bénéficier de nombreux lits pour permettre des constructions".

Un message entendu par François Négrier, le directeur pour la Haute-Vienne de l'agence régionale de santé. Mais pour lui, l'Ehpad n'est pas la seule solution pour accompagner les personnes âgées dépendantes. "C'est vrai que maintenant on parle aussi beaucoup de diversification des modes d'accueil. Il y a l'Ehpad mais il y a tout ce qui concourt au maintien à domicile : les services de soins infirmiers à domicile où, pour le coup, le taux n'est pas mauvais dans le département. Il y a les services à domicile et les résidences autonomies, qui sont partiellement médicalisées, qui prennent en charge les personnes qui sont moins dépendantes que dans les maisons de retraite."

Le futur plan d'équipement de l'ARS devra également prendre en compte une situation disparate à l'intérieur de la Haute-Vienne. Le nord du département est plutôt bien doté en places d'Ehpad, mais la situation est bien plus tendue dans le centre et l'agglomération de Limoges. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess