Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Hésingue : les écoles désertées après l'annonce de trois cas de coronavirus

Après l'annonce de trois cas de coronavirus à Hésingue (Haut-Rhin) dimanche, la panique s'est emparée de la commune haut-rhinoise. Ce matin, la moitié des parents n'ont pas mis leurs enfants à l'école, en dépit des consignes de l'Education nationale.

Affichage sur le coronavirus à l'entrée d'une école alsacienne (illustration).
Affichage sur le coronavirus à l'entrée d'une école alsacienne (illustration). © Maxppp - Jean-Marc Loos

C'est le sujet numéro un dans les commerces ou dans les entreprises : le coronavirus touche Hésingue (Haut-Rhin), une ville de 2.700 habitants, située juste à côté des frontières suisse et allemande. L'Agence régionale de santé (ARS) a annoncé dimanche que trois habitants de la commune étaient contaminés par le coronavirus : une mère et ses deux enfants de 5 ans et 1 an. Ils ont été pris en charge aux hôpitaux universitaires de Strasbourg. Selon les autorités sanitaires, leur état de santé n'est pas préoccupant.

Les parents inquiets n'ont pas mis leurs enfants à l'école

Mais à Hésingue, c'est la panique. Lundi matin, la moitié des enfants ne sont pas allés à l'école, en dépit des consignes de l'Education nationale. Il n'y a pas de crainte à avoir rassure le maire Gaston Latscha : "Ces cas ont été découverts en fin de vacances scolaires, il n'y a donc pas de craintes de contamination à avoir, et en plus le garçon de 5 ans n'étaient pas scolarisés à Hésingue, mais dans un établissement privé de Saint-Louis, commune voisine. Le plus petit est gardé par une nounou de Saint-Louis également". 

Un discours qui ne rassure pas cet habitant de la commune : "On est inquiet on a fait des provisions", explique-t-il à la sortie du supermarché "même si pour l'instant je n'ai pas de symptômes". La mère de famille, atteinte du coronavirus travaillait dans une supérette à Hésingue. Le commerce est resté fermé ce lundi. "Tout le monde en parle, je travaille en Suisse, on ne parle que de ça", témoigne cette autre habitante. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess