Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'hôpital central de Nancy veut réduire le temps d'attente de ses patients

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Nancy, France

Depuis le 7 décembre, si vous êtes victime d'une entorse ou d'une autre blessure dite "physique" : direction l'hôpital central de Nancy et non plus la clinique Emile Gallé. Elle maintient pour sa part les consultations sur rendez-vous et ses services "SOS Mains".

La réorganisation de la filière traumatologie aux urgences de Nancy doit permettre aux patients de gagner une heure en salle d'attente.
La réorganisation de la filière traumatologie aux urgences de Nancy doit permettre aux patients de gagner une heure en salle d'attente. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Du changement aux urgences de Nancy. Alors que les patients victimes de blessures en traumatologie pouvaient se rendre à la clinique Emile Gallé pour des consultations non-programmées, c'est désormais uniquement vers l'Hôpital central de Nancy qu'ils doivent se tourner. En effet, depuis le 7 décembre 2017 un pôle spécialement dédié vous accueille, avec une salle d'attente, neuf boxes de consultation et 28 lits d'hospitalisation

En traumatologie, le service d'accueil et de consultations non-programmées a été transféré du centre Emile Gallé vers l'hôpital central de Nancy.
En traumatologie, le service d'accueil et de consultations non-programmées a été transféré du centre Emile Gallé vers l'hôpital central de Nancy. - David Kozon

Du temps de gagné...

Ces modifications visent à raccourcir le temps d'attente des patients qui passe d'1h45 à 45 minutes, comme l'explique Lionel Nace, chef des urgences et du SAMU :

Le patient arrive aux urgences, il est vu par une infirmière d'accueil qui va faire une orientation rapide vers la filière traumatologie. Pris en charge par les urgentistes, ou les chirurgiens selon les horaires et avoir un délai de passage beaucoup plus court. 

Neuf boxes de consultation et 28 lits d'hospitalisation créés à l'hôpital central de Nancy pour accueillir les 30 patients quotidiens en traumatologie.
Neuf boxes de consultation et 28 lits d'hospitalisation créés à l'hôpital central de Nancy pour accueillir les 30 patients quotidiens en traumatologie. © Radio France - Marie Roussel

...Et des urgences désengorgées

Alors que la filière traumatologie reçoit entre trente et quarante patients par jour, cette nouvelle organisation doit aussi permettre de désengorger les filières générales, selon Didier Ménard, chef du service chriurgie-orthopédique et traumatologique à l'Hôpital central :

Tous les patients arrivaient mélangés au SAS général des urgences. Vous aviez un ulcère qui était à côté d'une fracture de la cheville. Maintenant ils arrivent directement ici, ils ont un avis compétent, un traitement et un avis d'hospitalisation si nécessaire.

Une filière qui vous accueille tous les jours de 8h00 à 21h, sept jours sur sept. La clinique Emile Gallé maintient quant à elle ses activités de consultations programmées et de chirurgie de la main.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess