Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Santé – Sciences

Hôpital de Laval : de la légionelle dans l'eau, les trois quarts des douches inutilisables

jeudi 30 août 2018 à 18:33 Par Julie Szmul, France Bleu Mayenne et France Bleu

Fin juin, une contamination aux légionelles a été détectée dans plusieurs secteurs de l'hôpital de Laval. Conséquence, certaines douches condamnées, et des files d'attente pour aller se laver. Depuis, des filtres ont été installés, mais les trois quarts des douches sont encore inutilisables.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp -

Laval, France

De la légionelle dans l'eau de l'hôpital de Laval ! La bactérie, qui prolifère quand il fait chaud, a été détectée le 21 juin dernier. Une information révélée ce jeudi 30 août par le Courrier de la Mayenne, dont France Bleu a eu confirmation. 

Ce n'est pas banal, mais il n'y a pas de danger particulier - Le directeur de l'hôpital de Laval, André Gwenaël Pors

Danger pour les plus faibles

La légionelle peut s'avérer dangereuse pour les personnes immuno-déprimées, c'est-à-dire les plus faibles : les personnes âgées ou les patients traités par chimiothérapie, par exemple. Il a donc fallu prendre des mesures de précaution, et installer des filtres dans les douches. "Il existe deux autres méthodes pour éradiquer la légionelle, explique André Gwenaël Pors, le directeur de l'hôpital de Laval. Créer un choc thermique, ou un choc chimique : dans un établissement comme un hôpital, ce sont deux méthodes à utiliser en tout dernier recours".

Les trois quarts des douches inutilisables

La direction a donc préféré condamner momentanément une partie des douches, et installer des filtres dans les autres. Au total, un quart des installations de l'hôpital ont été traitées, soit 114 douches. Il va maintenant falloir attendre que la légionelle se résorbe d'elle-même.  De nouvelles analyses de l'eau vont être effectuées dans les prochains jours.