Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Hôpital de Mayenne : les députés Guillaume Garot et Yannick Favennec veulent rencontrer la ministre de la Santé

mardi 8 janvier 2019 à 15:43 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Les deux parlementaires mayennais, Guillaume Garot et Yannick Favennec, alertent Agnès Buzyn sur la grave situation que vit actuellement le centre hospitalier du Nord-Mayenne.

L'hôpital de Mayenne
L'hôpital de Mayenne - hôpital.fr

Mayenne, France

Le dossier de l'hôpital de Mayenne prend une tournure politique. Les députés mayennais Guillaume Garot (Parti Socialiste) et Yannick Favennec (groupe Libertés et Territoires) ont récemment rencontré le maire de la ville et président du conseil de surveillance de l'établissement et les représentants de Audace 53, l'association de défense de l'hôpital public. 

Dans un communiqué, les parlementaires mayennais entendent "défendre l’hôpital public dans nos territoires et la présence d’une offre de soins de qualité, telle qu’elle existe à l’hôpital de Mayenne. Chacun sait pouvoir y compter sur des médecins et des soignants investis, engagés, compétents"

Les députés demandent à rencontrer Agnès Buzyn

Guillaume Garot et Yannick Favennec estiment que "la carence d’un médecin anesthésiste est un véritable signal d’alerte auquel il est impératif d’apporter des réponses innovantes et efficaces"

La maternité de l'hôpital est provisoirement fermée. Les accouchements sont suspendus jusqu'au 21 janvier et les femmes enceintes sont réorientées vers Laval notamment. Le service de chirurgie, lui, a partiellement rouvert. Les deux députés mayennais interpellent donc ce mardi Agnès Buzyn la ministre de la Santé à ce sujet et ont demandé à la rencontrer. 

Par ailleurs, à la fin du mois, l'élu socialiste déposera à l'Assemblée Nationale une nouvelle proposition de loi pour mieux réguler l'installation des médecins libéraux, généralistes et spécialistes. Une démarche que son collègue centriste soutiendra.