Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hôpital de Valence : des agents dénoncent le harcèlement moral d'une cadre

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une cinquantaine de personnes ont manifesté ce jeudi 25 mars devant les bureaux de la direction de l'hôpital de Valence pour dénoncer le harcèlement moral de la part d'une cadre d'une unité gériatrique. Elle était convoquée ce même jour en commission de discipline.

Sous les fenêtres de la direction, des agents de l'hôpital de Valence ont dénoncé ce jeudi le harcèlement moral d'une cadre.
Sous les fenêtres de la direction, des agents de l'hôpital de Valence ont dénoncé ce jeudi le harcèlement moral d'une cadre. © Radio France - Mélanie Tournadre

A l'appel de la CGT et SUD Santé Sociaux, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées ce jeudi 25 mars pour dénoncer des faits de "harcèlement moral" de la part d'une cadre de l'unité de soins longue durée gériatrique. 

"Une trentaine d'agents, anciens ou actuels, dénoncent ces agissements depuis plusieurs années" explique Karim Chkeri, secrétaire CGT à l’hôpital de Valence. "L’omerta c'est fini, il faut libérer la parole, que la direction prenne enfin en compte ces faits graves". 

Manifestation ce jeudi 25 mars devant les bureaux de la direction de l'hôpital de Valence.
Manifestation ce jeudi 25 mars devant les bureaux de la direction de l'hôpital de Valence. © Radio France - MélanieTournadre

"Ce sont des menaces, des humiliations, du chantage à répétition" précise une aide-soignante qui a travaillé avec cette cadre. "J'ai été espionnée, épiée dans mes moindres faits et gestes, j'ai craqué" explique une autre collègue. 

"C'était mon premier emploi, ça a été burn-out, tentative de suicide, prise de médicament, la totale"

"On est anéanti, ça démolit une vie et on a peur" précise cette jeune femme. "Quand on entre dans son bureau elle nous tend une boîte de mouchoirs et elle nous dit de toute façon vous allez en avoir besoin" raconte une autre collègue. "On vient travailler tous les jours la boule au ventre ; tous les mois elle nous dit je ne sais pas si votre contrat sera renouvelé, je vais voir".

"On a de moins en moins de personnels, avec une surcharge de travail importante, avec le covid en plus ; si on ajoute par dessus des managements délétères et bien ça devient dramatique" explique Yohan Pannetier, secrétaire SUD Santé Sociaux à l'hôpital de Valence.

Une trentaine d'agents, actuels ou anciens, se disent victimes de harcèlement moral de la part de cette cadre.

Une commission de discipline ce 25 mars

Une partie de l'équipe de cette cadre la soutient et l'a accompagné ce jeudi après-midi jusqu'à la commission de discipline. Des cadres, des médecins se sont également rassemblés pour lui témoigner leur soutien. Cette commission de discipline s'est terminée tard dans la soirée ce jeudi 25 mars et doit déboucher sur un avis. 

C'est ensuite à la direction de l'hôpital de prendre une décision.  Elle nous fait savoir que 'l'établissement est engagé à veiller à la protection de la santé de l'ensemble des professionnels de manière strictement équitable, quels que soient leurs secteurs d'activité et métiers". La direction qui ajoute _: "_l'établissement instruit de manière strictement équitable toute situation difficile ou problématique, dans le respect de la présomption d’innocence et des droits de la défense".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess