Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Hôpital du Bailleul : le plan d'urgence du gouvernement jugé "très insuffisant"

-
Par , France Bleu Maine

Pour Guy-Michel Chauveau, président de la Fédération hospitalière des Pays de la Loire, maire de La Flèche et membre du Conseil d'administration du Pôle Santé Sarthe et Loir du Bailleul, les annonces d'Edouard Philippe ce mercredi ne correspondent qu'à "un tiers du chemin" pour sauver les hôpitaux.

L'hôpital du Bailleul connaît un déficit chronique (photo d'illustration)
L'hôpital du Bailleul connaît un déficit chronique (photo d'illustration) © Radio France - IP3 PRESS/MAXPPP

Le Bailleul, France

1,5 milliard d'euros en plus d'ici trois ans, 300 millions d'euros de budget dès 2020, un tiers de la dette des hôpitaux repris par l'Etat sur trois ans... pas de quoi satisfaire Guy-Michel Chauveau. "Trop long", "insuffisant", le président de la Fédération hospitalière des Pays de la Loire juge sévèrement le "plan d'urgence" annoncé par le premier ministre Edouard Philippe et la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, ce mercredi matin. 

A La Flèche et Sablé, l'état des Ephad se détériore

Reprendre la dette des hôpitaux c'est bien, mais en trois ans, c'est "trop long". "Cette dette bloque les investissements des hôpitaux ! C'est le cas pour l'Ephad de La Flèche comme pour celui de Sablé-sur-Sarthe. Résultat : ils se détériorent et on ne peut pas financer de réparations", regrette le maire PS de La Flèche, qui siège également au Conseil d'administration du Pôle Santé Sarthe Loir du Bailleul. 

Tous les personnels de santé ont besoin d'une revalorisation, pas seulement à Paris.

Quant aux 300 millions d'euros de budget annoncés dès 2020 par le premier ministre, il les estime "très nettement insuffisants". Sans parler de la mesure qui le "choque" : celle d'accorder une prime annuelle de 800 euros aux plus bas salaires de la région parisienne.  "Tous les personnels de santé ont besoin d'une revalorisation, pas seulement à Paris, s'agace-t-il. Quand dans la Sarthe une infirmière doit parcourir chaque jour 50 kilomètres pour aller travailler, cela a un coût. Cette prime fracture la profession, ce n'est pas bon." 

Au Bailleul, le Smur toujours fermé 

Le Pôle Santé Sarthe et Loir, au Bailleul, est l'hôpital le plus endetté du département. Depuis le 24 septembre, le SMUR (service médical d'urgence et de réanimation) y est fermé. Reste à savoir, "dans les jours qui viennent" d'après Guy-Michel Chauveau, si cette dette sera reprise par l'Etat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu