Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le syndicat majoritaire de l'hôpital de Laval appelle à une grève illimitée

-
Par , , France Bleu Mayenne

Le syndicat majoritaire à l'hôpital de Laval appelle à une grève illimitée à partir de ce mercredi pour les services de médecine interne et Covid 19. Force Ouvrière dénonce un manque d'effectifs suite à la première vague du coronavirus.

Hôpital de Laval (illustration)
Hôpital de Laval (illustration) © Radio France - Martin Cotta

Grève illimitée à partir de mercredi : c'est l'appel du syndicat Force Ouvrière, majoritaire à l'hôpital de Laval. Selon ses responsables, la situation se dégrade pour les équipes des services de médecine interne et Covid 19 ces dernières semaines : "lors de la première vague, des renforts de la réserve sanitaire, mais également d’autres services du CH Laval avaient été positionnés dans ce service, mais _depuis, plus aucun renfort_".

"Les soignants sont en détresse : ils n’ont pas assez de temps pour effectuer les soins comme ils aimeraient. _Les équipes sont épuisées depuis de trop nombreux mois_", affirme Force Ouvrière dans un communiqué, qui estime que "le nombre de patients Covid est toujours important au centre hospitalier de Laval". Au 14 août, 18 malades du coronavirus étaient toujours hospitalisés en Mayenne, dont deux en réanimation.

FO réclame la mise en place d'une équipe dédiée au Covid-19

"Dans le service infectiologie, o_n demande qu'une équipe ne soit dédiée qu'au covid, et une autre, que pour les autres patients_. C'est deux infirmières et deux aide-soignantes la nuit, pour faire un binôme de chaque côté. On veut quelque chose de pérenne, des créations de postes tout simplement", réclame Maxime Lebigot, secrétaire adjoint de FO à l'hôpital de Laval.

La direction de l'hôpital de Laval "suit avec beaucoup d'attention"

De son côté, la direction de l'hôpital de Laval ne souhaite pas réagir aux propos de FO. Elle explique malgré tout à France Bleu Mayenne qu'elle "suit avec beaucoup d'attention les conditions de travail des équipes soignantes en cette période estivale et de crise sanitaire". Elle ajoute que "des postes supplémentaires ont été mis en place pour renforcer le personnel et sont d'ores et déjà effectifs".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess