Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hôpital Nord Franche-Comté : les personnels dans la rue ce mardi contre le manque de moyens

L'intersyndicale de l'Hôpital Nord Franche-Comté se joint ce mardi à la mobilisation nationale et appelle "personnels et usagers" à descendre dans la rue contre le manque de moyens dans l'hôpital public.

Manifestation du personnel hospitalier en février dernier (photo d'illustration)
Manifestation du personnel hospitalier en février dernier (photo d'illustration) © Radio France - Nathanael Charbonnier

Ce mardi 8 octobre, les trois principaux syndicats de la fonction publique hospitalière (CFDT, CGT, FO) appellent à descendre dans la rue pour demander des recrutements, une hausse générale des salaires et l'arrêt de toutes les fermetures d'établissements, de services et de lits. En Franche-Comté, l'intersyndicale de l'hôpital de Trévenans (CFDT, CGT, CNI, FO) se joint au mouvement.

Rassemblements à Belfort et Montbéliard

Personnels et usagers de l'hôpital Nord Franche-Comté sont ainsi appelés à se rassembler à Montbéliard devant la Maison Joly à 10h, puis place Corbis à Belfort à 14h30. Un cortège partira ensuite de la place Corbis vers la préfecture où une délégation devrait être reçue.

"Les agents subissent l’alternance jour/nuit, les absences non remplacées, la polyvalence imposée, le non-respect de la législation dans les plannings (rappels incessants, temps partiel et repos hebdomadaires non respectés), le travail en sous-effectif et les heures supplémentaires payées au compte-goutte. Cette situation dégrade la santé des soignants et de fait la qualité de la prise en soins", précise l'intersyndicale de Trévenans dans un communiqué.

Revalorisation des salaires

"Le gel du point d’indice, depuis plusieurs années, corrélé à l’augmentation du point retraite provoque non pas une stagnation des salaires mais une baisse du pouvoir d’achat. Les hospitaliers ne sont pas des machines à soins, ils ont comme tout un chacun leurs propres factures à payer ! Nous demandons donc une légitime revalorisation salariale des professionnels hospitaliers".

Difficultés de recrutement

L’Hôpital Nord Franche-Comté recherche "des médecins, des infirmiers, des infirmiers anesthésistes, des masseurs kinésithérapeutes". Pour garantir la qualité des soins au niveau local, les syndicats demandent la mise en place "d'un pool de remplacement adapté qui permette de préserver le nombre de personnel suffisant dans chaque service mais également un personnel dont les plannings et surtout les temps de repos soient respectés afin d’assurer la vigilance nécessaire à la sécurité des soins".

"Alors que la ministre de la santé annonce investir pour l’hôpital, la présentation du projet de financement présente un ONDAM (Objectif de Dépenses de l’Assurance Maladie) à 2,3% ! En clair, des économies vont encore être demandées aux hôpitaux ! STOP ce n’est plus possible !", est-il encore écrit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess