Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hôpital : les soignants appelés à une nouvelle journée d'action nationale le 30 juin

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Plusieurs syndicats et collectifs hospitaliers appellent à une nouvelle journée de mobilisation nationale mardi 30 juin 2020 pour réclamer plus de moyens, alors que le "Ségur de la santé" approche de son terme.

Les soignants demandent que le Ségur de la santé ne soit pas qu'un effet d'annonce.
Les soignants demandent que le Ségur de la santé ne soit pas qu'un effet d'annonce. © Radio France - ©Xavier de Fenoyl

Cette nouvelle journée d'action nationale prévue le 30 juin surviendra deux semaines après la mobilisation du 16 juin qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de manifestants partout en France. 

Les principaux syndicats de la fonction publique hospitalière (FO, SUD, Unsa et CGT) et les collectifs Inter-Hôpitaux et Inter-Urgences réclament un chiffrage précis des mesures salariales promises par le gouvernement. Face à la pression, de nouvelles discussions sont prévues ce mercredi après-midi, normalement en présence du ministre de la Santé, Olivier Véran.

Les syndicats réclament 300 euros nets de plus par mois

Jusqu'à présent, aucune enveloppe n'a été mise sur la table des négociations du "Ségur de la santé". Seule avancée, un projet de protocole d'accord prévoyant une "bonification indiciaire" à partir du 1er juillet 2020 pour l'ensemble des agents de la fonction publique hospitalière (hors médecins). 

Les attentes des syndicats n'ont pas bougé. Ils réclament toujours au moins 300 euros nets de plus par mois pour le personnel hospitalier (infirmiers, aides-soignants, techniciens biomédicaux, brancardiers...). Selon FO, cela représente plus de sept  milliards d'euros.

Les syndicats demandent aussi un plan de recrutement, un plan de formation et l'arrêt de toutes les fermetures d'établissements, de services et de lits.

Des réponses attendues mi-juillet

Il reste trois semaines pour concrétiser ce plan massif pour l'hôpital promis par Emmanuel Macron. Le Premier ministre a promis de clore ce "Ségur de la santé" avec des réponses pour mi-juillet. 

La CGT et SUD envisagent déjà une autre journée de manifestation le 14 juillet, jour de la fête nationale lors de laquelle le gouvernement a prévu de rendre hommage aux soignants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu