Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hôpital : plusieurs syndicats appellent les soignants à manifester ce mardi

-
Par , France Bleu

Six organisations, dont la CGT-Santé et le syndicat national des personnels infirmiers, appellent à une journée d'action nationale ce mardi 14 juillet, notamment à Paris où le gouvernement va rendre hommage aux soignants.

Six organisations, dont la CGT, appellent les soignants à se mobiliser ce mardi 14 juillet.
Six organisations, dont la CGT, appellent les soignants à se mobiliser ce mardi 14 juillet. © Maxppp - Maxppp

"Le 14 juillet, le Président souhaitait faire défiler les soignants ? Chiche ! Nous défilerons en manifestation" : voilà le message du syndicat national des personnes infirmiers, le SNPI. Comme cinq autres organisations, dont la CGT et l'association des médecins urgentistes de France, il appelle à une "journée d'action nationale" ce mardi 14 juillet.

Manifestations à Paris et à Lyon

Alors que le gouvernement souhaite rendre hommage aux soignants lors de la cérémonie du 14 juillet, il n'y aura pas de défilé sur les Champs-Elysées en raison de l'épidémie de coronavirus mais les soignants ont eux décidé de se rassembler. Le cortège partira à 14h place de la République à Paris, direction la place de la Bastille. 

A Lyon, les personnes hospitaliers manifesteront à partir de 15h de la place d'Arsonval à la place Bellecour. Dans le reste du pays, les syndicats invitent "les personnels et les usagers" à "se mobiliser avec des initiatives dans les hôpitaux (...) et dans les territoires".

"Le Ségur de la Santé est une imposture"

"Le pré­si­dent Macron nous l’a dit : "Ce que révèle cette pan­dé­mie, c’est qu’il est des biens et des ser­vi­ces qui doi­vent être placés hors des lois du marché". Soit ! Comment peut-il se dédire de sa parole ? Un discours de Président de la République n’engage-t-il pas ? Les pro­fes­sion­nel·­le·s ne se conten­tent pas de beaux discours ni de demies mesu­res !", expliquent les six organisations dans un communiqué.

Elles demandent que le gouvernement "prenne ENFIN en compte l’ensem­ble de leurs revendications" : "Les sala­rié·e·s, agent·e·s et retrai­té·e·s de ces sec­teurs n’en peu­vent plus de toutes les belles pro­mes­ses de ce gou­ver­ne­ment, qui compte para­der le 14 juillet avec des blou­ses blan­ches pour les mettre à l’hon­neur alors qu’il méprise leurs deman­des et leurs reven­di­ca­tions". 

Les syndicats estiment que "le Ségur de la Santé est une imposture". Néanmoins, les accords salariaux dans le cadre de ces négociations ont été signés ce lundi. Ils octroient 8,1 milliards d'euros aux personnels hospitaliers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess