Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Hôpitaux : comment la Haute Autorité de Santé juge t-elle les établissements des Pays de Savoie ?

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Tous les quatre ans environ, la Haute Autorité de Santé délivre des certifications aux établissements de santé. En Savoie, le centre psychiatrique de Bassens vient d'obtenir un B (note allant jusqu'à D), Métropole Savoie (Chambéry/Aix) a obtenu un B ces derniers jours.

Des blocs opératoires (photo), aux pharmacies en passant par le droit des patients, tous les secteurs de l'hôpital sont évalués par l'HAS
Des blocs opératoires (photo), aux pharmacies en passant par le droit des patients, tous les secteurs de l'hôpital sont évalués par l'HAS © Maxppp -

La qualité des soins et la sécurité des patients sont-elles assurées dans nos hôpitaux des Pays de Savoie ? "Oui... mais", c'est le résultat des dernières enquêtes de la Haute Autorité de Santé (HAS). Tous les quatre ans environ, la HAS délivre des "certifications" à nos hôpitaux. Ce sont des évaluations différentes de celles qu'on peut lire régulièrement dans les magazines sous la forme de classement des hôpitaux. 

Des visites d'experts indépendants

Ici, la HAS se base sur les visites dans les établissements d'experts professionnels indépendants. Ils vont évaluer l'organisation des parcours de soins et des services à risque comme la radiothérapie, le service des urgences, la maternité etc.

A l'issue de ces visites, des niveaux de certifications sont attribués aux établissements de santé, un peu forme de note allant de la lettre A (la meilleure) à la lettre E (la plus mauvaise). Entre les deux, des recommandations ou des obligations sont transmises aux établissements. A noter (et c'est important) que c'est à chaque fois la plus mauvaise note qui est retenue au final. Si un établissement obtient des A dans tous les services et un C dans un service, c'est le C qui sera retenu.

Chambéry/Aix peut mieux faire dans le stockage et la gestion des médicaments

En Savoie, le centre hospitalier spécialisé de Bassens (psychiatrie) vient ainsi d'obtenir en septembre 2019 sa certification assortie de la lettre B. Le centre hospitalier Métropole Savoie (qui regroupe les hôpitaux de Chambéry et Aix-les-Bains) attend quant à lui une nouvelle note. A l'issue d'une visite en septembre 2018, le CHMS avait obtenu un C. Il s'agit d'une certification assortie d'une obligation d'amélioration. C'est le secteur  de la "prise en charge médicamenteuse du patient" qui posait problème. Les experts visiteurs ont noté des faiblesses dans les stockages des médicaments : des chariots qui ne ferment pas à clefs, des médicaments pas assez bien identifiés ou des médicaments d'aspect similaire qui sont rangées trop proches l'une de l'autre et peuvent provoquer des erreurs. 

Des logos ont été apposés sur les médicaments à risques, les armoires à pharmacie ont été réorganisées—Julie Joyeux, directrice qualité de l'hôpital Métropole Savoie

A l'issue de ce constat, "le CHMS a missionné quatre personnes sur la réorganisation des armoires à pharmacie pendant près de six mois", explique Julie Joyeux, directrice qualité de l'établissement de santé. D'autres mesures ont été prises, par exemple "des logos spécifiques bien identifiables ont été apposés sur tous les médicaments à risques, 76 chariots à pharmacie ont été changés et des formations ont été assurées au personnel". Le CHMS vient d'obtenir la réévaluation de sa note en B.

Dans d'autres services comme la radiothérapie, les urgences, les salles de naissance ou la médecine nucléaire, le CHMS obtient un A (71 % des services).

La gestion des médicaments est une faiblesse pour beaucoup d'établissements de santé. Ainsi, l'hôpital d'Albertville obtient une certification C pour les mêmes raisons, comme celui de Bourg-Saint-Maurice.

De bons résultats en Haute-Savoie

En Haute-Savoie, les hôpitaux d'Annecy, Contamine-sur-Arve et Saint-Julien obtiennent un B. A Saint-Julien et Annecy, c'est le droit des patients qui peut encore être amélioré selon les experts. A Contamine-sur-Arve, c'est le secteur du médicament (comme à Chambéry et Aix-les-Bains) qui empêche l'hôpital d'être "classé" A.

Plus une structure est grande, plus il est compliqué que tous les services fonctionnent sans faiblesses. 

L'hôpital de Grenoble est le premier CHU de France à obtenir une certification A dans tous ses services. 

  • Vous pouvez retrouver les certifications de chaque établissement de santé sur le site scopesante.fr. 
  • Tous les détails et explications sur les certifications sont rassemblés sur le site de la HAS.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu