Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Hôpitaux sous tension : congés suspendus pour les personnels soignants de Vire, Flers et la Ferté-Macé

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu
Vire

Les hôpitaux de Vire, Flers et la Ferté-Macé font face à une vague inédite de cas de Covid-19. Cet afflux de malades oblige la direction à prendre des mesures et notamment à suspendre les congés et RTT du personnel soignant pour une durée indéterminée. Ils ont été informés en fin de semaine.

Face à l'afflux de malades atteints du Covid-19, les hôpitaux de Vire, Flers et la Ferté-Macé sont obligés de prendre des mesures.
Face à l'afflux de malades atteints du Covid-19, les hôpitaux de Vire, Flers et la Ferté-Macé sont obligés de prendre des mesures. © Radio France - David Aussillou

70 malades du Covid-19 sont actuellement accueillis dans les hôpitaux de Vire, Flers et la Ferté-Macé. "C'est un niveau encore jamais atteint, nous n'avions jamais connu une telle tension", explique David Trouchaud, directeur du groupement hospitalier de territoire Collines de Normandie. 

Des mesures ont donc été prises pour faire face : une dizaine de lits supplémentaires mis à disposition, une partie des opérations non-urgentes et des consultations déprogrammées, le recours aux étudiants infirmiers et aux retraités en renfort... Cependant, l'afflux inédit de malades oblige à prendre d'autres mesures.

"Nous sommes malheureusement obligés de suspendre les congés annuels et RTT de l'ensemble du personnel soignant, à Vire, Flers et la Ferté-Macé, jusqu'à nouvel ordre. Nous les avons informés en fin de semaine", poursuit David Trouchaud. Cette mesure avait déjà été prise lors de la deuxième vague, mais de manière plus "espacée dans le temps". 

Des soignants épuisés

C'est un nouveau coup de massue pour des professionnels déjà épuisés par la situation. "C'est dur à accepter, mais ce n'est pas étonnant. C'est tout simplement le résultat d'une politique de suppression d'effectifs et de lits que l'on dénonce depuis des années. Les soignants n'en peuvent plus", se désole une représentante CGT du personnel à l'hôpital de Vire. 

À l'hôpital de Flers, le syndicat CFTC craint des arrêts maladies, mais aussi des absences pour garde d'enfants, ce qui compliquerait encore plus la situation actuelle. 

Tous espèrent donc que les effets du confinement vont rapidement se faire ressentir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess