Santé – Sciences

Huningue (Haut-Rhin) : 7.000 habitants et bientôt plus aucun médecin généraliste

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 26 janvier 2017 à 17:38

Le cabinet de médecins d'Huningue dans le Haut-Rhin.
Le cabinet de médecins d'Huningue dans le Haut-Rhin. © Radio France - Patrick Genthon

Les 7.000 habitants d'Huningue dans le Haut-Rhin n'auront bientôt plus de médecins généralistes. Les quatre qui officient actuellement dans la commune s'en vont et pour l'instant ils ne sont pas remplacés.

A compter du 1er avril, Huningue, à la frontière suisse, n’aura plus de médecins généralistes. ils sont quatre pour le moment, installés dans un local neuf, financé par la mairie, inauguré en 2012 et baptisé l'Intendance. L'un d'eux part à la retraite, les trois autres partent s'installer dans d'autres villes frontalières.

Je suis catastrophé" - Jean-Marc Deitschmann, le maire d'Huningue

"Je suis d'autant plus déçu que ce sont les médecins les plus jeunes qui quittent le cabinet", raconte le maire d'Huningue, Jean-Marc Deitschmann. Les généralistes n’ont pas souhaité s’exprimer sur les raisons de leur départ. Selon le maire, ils mettent en avant la question du loyer, "mais je pense qu'il y a d'autres raisons, je ne rentrerai pas dans les détails", confie-t-il.

Pour faire face à ces départs, la marge de manœuvre du premier magistrat est réduite. Les médecins sont sous un régime libéral, le choix d'installation est libre. Jean-Marc Deitschmann va contacter l’ordre des médecins, l’agence régionale de santé ou encore le député.

Je n'envisage pas qu'il n'y ait plus de médecin" - un patient

En attendant, les patients s'inquiètent, "je n'envisage pas qu'il n'y ait pas de médecin à Huningue", commente l'un d'eux. "Il faudra qu'on aille à Saint-Louis, mais bientôt là-bas, ils ne nous prendrons plus !".