Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Castelnau-le-Lez, l'hypnose sous réalité virtuelle pour réduire le stress et la douleur des patients

-
Par , France Bleu Hérault

La Clinique du Parc à Castelnau-le-Lez a désormais recours à l'hypnose sous réalité virtuelle pour réduire la douleur et le stress des patients sujets d'intervention au sein de son centre d'imagerie médicale.

Un casque de réalité virtuelle permet de plonger le patient dans état d'hypnose avant et pendant l'intervention au centre d'imagerie médicale de la Clinique du Parc à Castelneu-le-Lez (Hérault).
Un casque de réalité virtuelle permet de plonger le patient dans état d'hypnose avant et pendant l'intervention au centre d'imagerie médicale de la Clinique du Parc à Castelneu-le-Lez (Hérault). © Radio France - Marie Ciavatti

Bien loin d'une intervention médicale sous une lumière froide et le son du scanner, on peut désormais entrer au bloc avec un casque de réalité virtuelle sur le visage, plongé dans un univers en 3D pour explorer les fonds marins, un voyage astral ou se promener en forêt. La Clinique du Parc à Castelnau-le-Lez propose maintenant à ses patients une immersion dans un monde parallèle, afin de réduire le stress et les sensations de douleur, et ainsi d'employer des techniques d'intervention moins invasives. C'est de la "réalité virtuelle thérapeutique". 

Réduire les sources de stress

Dans ce service, on réalise chaque jour des ponctions, biopsies pour le diagnostic de cancers, des infiltrations lombaires ou la réparation de vertèbres fracturées. La radiologie interventionnelle. "C'est un univers très technique, avec des rayons, un scanner, qui peut paraître inhospitalier, explique le docteur Sophie Aufort, radiologue interventionnelle. Le patient peut être stressé. 

Certains sont claustrophobes ou appréhendent la douleur. C'est tout l'intérêt de cette technique : elle détourne l'attention des sources d'anxiété et de douleur". La technique est éprouvée, mais selon la Clinique du Parc, elle est appliquée pour la première fois dans un service de radiologie interventionnelle en Occitanie.

Voici ce que peut donner l'immersion dans un paysage enneigé :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Détourner l'attention

La prise en charge débute avant même l'arrivée au bloc, dès la phase préparatoire. Le patient qui l'accepte est muni d'un casque audio et vidéo. A lui de choisir son univers, la voix qui va l'accompagner sur un fond sonore inspiré de la musicothérapie. Une fois à l'intérieur, à chaque étape de l'intervention, le référent du service peut intervenir sur le voyage virtuel à l'aide d'une simple tablette. 

"La patiente a choisi l'univers marin, décrit Quentin Chatelet, le terminal entre les mains. Elle est en train de suivre une tortue de mer. Au moment où le docteur Aufort pratique la ponction j'envoie une diversion. Un feu d'artifice, un envol de papillons ou un lâcher de ballons. Ce qui permet de détourner l'attention et d'informer le patient qu'on entre dans une nouvelle phase de l'examen.

Avec une patiente et le personnel du bloc lors d'une intervention sous hypnose thérapeutique grâce à la réalité virtuelle

"Je suivais une tortue, j'ai vu une baleine"

Très efficace, à entendre les récits une fois l'intervention terminée. Razia raconte, au retour d'une biopsie du foie : "j'étais en totale immersion... J'imaginais le son des bulles dans l'eau, j'attendais de voir une murène ici ou peut-être un requin... ça ne supprime pas tout à fait la douleur, mais je me suis fais mon film, comme dans un rêve".

Même sentiment pour Elodie qui l'a précédée. "Je suivais une tortue, j'ai vu une baleine. C'était très réaliste. Pour quelqu'un comme moi, qui était très stressée à l'idée de l'examen, c'était merveilleux". 

Dans le bloc de radiologie interventionnelle, lors d'une intervention sous hypnose par réalité virtuelle immersive.
Dans le bloc de radiologie interventionnelle, lors d'une intervention sous hypnose par réalité virtuelle immersive. © Radio France - Marie Ciavatti

Hypnose thérapeutique

Il ne s'agit pas d'un endormissement, plutôt d'un état de détente. "Une hypnose thérapeutique" précise le docteur Sophie Aufort. "C'est un changement de paradigme pour nous. Avant je pratiquais ce qu'on peut appeler la câlinothérapie pour ces examens.

Parler au patient, lui expliquer le mode opératoire sans prononcer les mots de douleur, aiguille... Maintenant j'interviens moins, pour ne pas rompre le processus, le laisser dans son monde."

"Détourner l'attention de la douleur". Docteur Sophie Aufort, radiologue interventionnelle à la Clinique du Parc.

Chaque patient a le choix de mettre ce casque ou non. Sans données précises, le service estime entre 10% à 20% le taux de refus. Reste à évaluer plus scientifiquement l'efficacité de cette technique. 

"Pour l'instant nous avons le bon retour des patients. Ce n'est que du ressenti, mais au fond c'est l'essentiel : le bien-être des personnes prises en charge. Avec la société qui a mis au point cette technologie, HypnoVR nous allons essayer de mieux mesurer ses effets, pour convaincre les patients parce qu'il s'agit de leur bien-être". 

Reportage au sein du service qui utilise l'hypnose sous réalité virtuelle à Castelnau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess