Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il est urgent de reprendre les activités culturelles", plaide Bernard Jomier, sénateur de Paris

-
Par , France Bleu Paris

Investi d'une nouvelle mission d'information de suivi de la crise du Covid, le sénateur Bernard Jomier milite pour une réouverture des lieux culturels sous conditions, et fera des propositions en avril. Sur France Bleu Paris, il dénonce aussi les "cafouillages" du gouvernement sur la vaccination.

 Bernard Jomier sénateur (PS) de Paris et président de la mission d'information pour suivre la gestiond e la crise du Covid.
Bernard Jomier sénateur (PS) de Paris et président de la mission d'information pour suivre la gestiond e la crise du Covid. © Radio France - Mélodie Pépin

"Notre société doit clairement s'orienter vers une élimination du virus." Objectif zéro Covid pour Bernard Jomier, sénateur de Paris, et président de la Mission commune d’information pour évaluer les effets des mesures dans la gestion de la crise, chargé de faire des propositions pour les prochains mois.

"Maintenant que nous pouvons vacciner potentiellement 40 millions de personnes, et atteindre l'immunité collective, oui nous pouvons partir sur cette stratégie", confirme le sénateur. 

Mais avant d'en arriver là, "on a des semaines dures à passer avec beaucoup de morts du Covid, et beaucoup de personnes qui ne pourront pas être soignées, à cause de la saturation des services." 

Bernard Jomier doit rendre ses premières propositions en avril concernant les lieux culturels. Selon lui, il faut adapter les réouvertures en fonctions des "activités culturels" et "des territoires". "Les activités en extérieur présentent un risque extrêmement faible. Certaines activités en intérieur avec des protocoles et des conditions de ventilation présentent un risque faible", assure Bernard Jomier. "Il est urgent de reprendre les activités culturelles qui présentent moins de risques."

Des cafouillages "inacceptables"

Rapporteur de la commission d'enquête sur la gestion de la crise, Bernard Jomier a déjà pointé du doigt un manque d'anticipation dans la gestion de la crise que ce soit sur les masques, ou les tests. Il constate la même chose avec la vaccination aujourd'hui. Les médecins sont privés de doses pour en laisser aux pharmaciens après une opération de vaccination de grande ampleur le week-end dernier. Selon Bernard Jomier, médecin de profession qui va devoir annuler des rendez-vous, "il faut avoir un peu de respect pour les patients, ça dit la désorganisation de la campagne de vaccination".

Les syndicats de médecins réclament la démission du directeur général de la santé, Jérôme Salomon. Bernard Jomier ne se prononce pas mais lâche : "Je constate que la responsabilité individuelle n'est pas très en cours dans ce quinquennat. Quand on est proche d'Emmanuel Macron, on peut commettre toutes les fautes. Ce qui est important c'est qu'on soit mieux organisé. Ces cafouillages ne sont pas acceptables." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess