Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : "Il faut absolument maintenir le lien social avec les personnes âgées qui vivent chez elles"

-
Par , France Bleu Provence

Les visites dans les Ehpad sont autorisées pendant le nouveau confinement qui débute ce jeudi soir à minuit et la nouvelle est bien accueillie. Mais sur France Bleu Provence, le gérontologue Jean-Jacques Portier appelle aussi à ne pas oublier les personnes âgées qui vivent chez elles.

Le lien social est indispensable pour les personnes âgées pendant le confinement.
Le lien social est indispensable pour les personnes âgées pendant le confinement. © Radio France - Luc Chemla

Maintenir le lien social avec les personnes âgées est essentiel, a dit le président Emmanuel Macron. Voilà pourquoi les visites dans les Ehpad sont autorisées pendant toute la période du reconfinement qui débute ce jeudi soir. Une bonne nouvelle pour les résidents et les familles qui ont beaucoup souffert pendant le confinement au printemps dernier mais le gérontologue Jean-Jacques Portier s'inquiète pour toutes les personnes âgées qui vivent chez elles et qui risquent d'être privées de contact. 

"Il va falloir absolument maintenir les liens avec les personnes âgées qui en ont besoin pour vivre. Il va falloir construire une voix sacrée pour elles."

Lors du premier confinement au printemps, les dépressions chez les personnes âgées ont fortement augmenté. Certaines n'ont pas pu avoir de lien avec les familles durant toute la période. Certaines ont passé de longues journées toutes seules et ne se sont pas toujours bien alimentées. Le gérontologue espère que les aides à domicile pourront assurer normalement leur travail. 

"Il faut vraiment organiser des temps de visite. Il faut préparer les personnes âgées, mettre en place un calendrier, les prévenir quand elles auront des visites. L'affectif est essentiel et aujourd'hui les personnes âgées se sentent un peu oubliées."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess