Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"Il faut rendre obligatoires les vaccins dans les hôpitaux" réclame le docteur Jo-Hanna Planchard du CHU de Nice

-
Par , France Bleu Azur

À l'occasion de la semaine européenne de la vaccination, le docteur Jo-Hanna Planchard du CHU de Nice fait le point sur la vaccination dans le département.

Le docteur Jo-Hanna Planchard dans le studio de France Bleu Azur Matin
Le docteur Jo-Hanna Planchard dans le studio de France Bleu Azur Matin © Radio France - Fabien FOUREL

Nice, France

C'est la Semaine européenne de la vaccination. Une semaine pour promouvoir le vaccin et inciter les patients à se tenir à jour des principales injections. Depuis la mise en place il y a un an des 11 vaccins obligatoires pour l'enfant, les Français sont plus sensibles à la vaccination mais il y a encore beaucoup à faire, selon le docteur Jo-Hanna Planchard du CHU de Nice. 

"Tous les jours je fais face aux freins avancés par les personnels soignants au CHU qui ne veulent pas se faire vacciner. Moi je rendrais le vaccin obligatoire dans les services à risques." Jo-Hanna Planchard

Le médecin fait aussi le point sur la situation dans les Alpes-Maritimes avec des chiffres encourageants pour la vaccination chez l'enfant

"Cette année, on a réussi à doubler nos chiffres sur la campagne de vaccination contre la grippe par exemple. Pour le méningocoque on est passé de 40% à 75% en un an." 

Le médecin explique qu'elle aimerait l'élargissement des 11 vaccins obligatoires au Papillomavirus. Une infection sexuellement transmissible qui touche les femmes et qui provoque des cancers du sein. 

L'interview intégrale en vidéo

Choix de la station

France Bleu