Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"Il m'a humiliée" : une Franc-Comtoise atteinte par la maladie de Lyme porte plainte contre un médecin de Dijon

lundi 4 février 2019 à 11:07 Par Elie Abergel et Dimitri Imbert, France Bleu Besançon et France Bleu Bourgogne

Nassera Frugier, une habitante d'Étalans va porter plainte ce mardi contre un professeur du CHU de Dijon. Pendant une consultation au sujet de sa maladie de Lyme, Nassera Frugier dit avoir été humiliée et méprisée par cet infectiologue qui aurait nié sa maladie.

Nassera Frugier dit avoir vécu l'enfer pendant une consultation médicale.
Nassera Frugier dit avoir vécu l'enfer pendant une consultation médicale. © Radio France - Dimitri Imbert

Dijon, France

Elle dit avoir été "humiliée, méprisée". Une habitante d'Étalans va porter plainte ce mardi contre un professeur du CHU du Dijon. Diagnostiquée de la maladie de Lyme en 2015, Nassera Frugier, assistante sociale, est allée faire des examens au CHU de Dijon, pour définir son taux d'invalidité et définir ses droits. Reconnue handicapée, la maladie de Lyme fait souffrir Nassera Frugier au quotidien.  

Mais la consultation vire "au cauchemar" selon elle. "Le médecin niait ma maladie, il m'a dit que c'était dans ma tête et que j'étais dépressive". Le professeur aurait également fait des allusions aux origines algériennes de Nassera Frugier. 

Une consultation traumatisante

Le docteur a ensuite expliqué qu'elle souffrait sans doute de l'absence de son mari. "Mais tout se passe bien dans notre couple, j'ai un mari en or", assure Nassera Frugier. 

Pour elle, il y a encore un problème de reconnaissance de la maladie de Lyme en France. "En France, quand on ne sait pas, on met tout sur le dos de la dépression, mais je ne suis absolument pas dépressive", poursuit l'habitante d'Étalans. "Je suis ressorti profondément choquée de cette consultation", explique Nassera. 

Nassera Frugier va porter plainte ce mardi pour refus d'examen illicite et discriminatoire au regard de l'état de santé des origines et du handicap. Trois autres patients mais aussi l'association France Lyme vont également porter plainte contre le professeur en question. 

La réponse du CHU de Dijon 

"Pour l’ensemble des équipes du CHU Dijon Bourgogne, les seuls objectifs sont la qualité et la sécurité de la prise en charge de tous les patients.

L’établissement a récemment eu connaissance du courrier de mécontentement d’une patiente, au sujet de sa prise en charge à l’occasion d’une consultation auprès d’un professionnel du Département d’infectiologie du CHU Dijon Bourgogne.

Dans ce dossier spécifique, il est à souligner que ce professionnel est intervenu en qualité d’expert saisi par l’employeur de la patiente, en vue d’un avis médical préalable à l’examen d’une situation par la Commission de réforme du Doubs.

Le CHU souhaite rassurer les patients sur la qualité de leur prise en charge par les professionnels de l’établissement, qui doit toujours être empreinte de bienveillance et d’humanité, conformément aux valeurs de l’hôpital public."

en savoir plus La maladie de Lyme