Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : l'heure n'est pas à l'assouplissement des mesures dans les Pyrénées-Atlantiques, selon le préfet

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz, invité de France Bleu Béarn Bigorre, indique ce jeudi matin, qu'un assouplissement des mesures sanitaires n'est pas d'actualité, malgré l’évolution favorable de l'épidémie de Covid-19 dans notre département.

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz, lors d'un contrôle routier au péage d'Artix, sur l'autoroute A64.
Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz, lors d'un contrôle routier au péage d'Artix, sur l'autoroute A64. © Radio France - Mathias Kern

"On a une série de bonnes nouvelles", explique le préfet Eric Spitz, invité de France Bleu Béarn Bigorre ce jeudi matin, "les données épidémiologiques et hospitalières sont plutôt bonnes et le virus circule moins activement qu'ailleurs". Les Pyrénées-Atlantiques ont un taux d'incidence très bas, c'est-à-dire de 58 pour 100.000 habitants. Seulement huit personnes sont hospitalisées en réanimation (dont cinq à Pau) et il n'y a plus qu'un seul EHPAD avec un cluster. Pour autant, il faut rester vigilant selon le représentant de l'Etat car le variant anglais est présent chez nous, il représente 16 % des cas.

La vaccination, avant l'assouplissement 

Eric Spitz envisage toutefois de proposer un allègement des mesures au gouvernement si la situation s’améliore dans les semaines qui viennent. "A ce moment-là, une levée progressive des restrictions sera envisagée, on devrait commencer par les domaines de la culture et le sport", précise t-il. Mais toute évolution de la situation va dépendre aussi de l'avancée de la campagne de vaccination qui, d'ici avril, devrait être multipliée par cinq. Pour l'instant, 50.000 personnes sur 700.000 habitants sont vaccinés, a expliqué le préfet.

Ce jeudi soir, le Premier ministre, Jean Castex, doit prendre la parole et annoncer un certain nombre de mesures concernant 14 départements où la situation est alarmante.

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques invité de France Bleu Béarn Bigorre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess