Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Il y aura bien un mégacentre de vaccination à Disneyland Paris

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La préfecture de Seine-et-Marne confirme à France Bleu Paris ce mardi 30 mars que l'ouverture d'un centre de vaccination géant est prévue à Disneyland Paris au cours du mois d'avril.

Disneyland Paris
Disneyland Paris © Radio France - Philippe Lefebvre

C'est un endroit où il y a beaucoup de files d'attente, habituellement, mais pas pour les mêmes raisons : Disneyland Paris va devenir un "vaccinodrome" ou "mégacentre de vaccination" au cours du mois d'avril, la préfecture de Seine-et-Marne le confirme ce mardi à France Bleu Paris. Les injections de vaccins n'auront pas lieu dans les allées ou devant les attractions, mais dans un des hôtels de Disney : le Newport Bay Club. Pour le moment, on ne connait pas la date exacte d'ouverture de ce centre de vaccination, mais ce sera bien le mois prochain, à l'instar du centre qui ouvrira au Stade de France. 

Plus de 1000 injections par jour pourront avoir lieu dans ce centre, qui s'ajoutera à ceux déjà ouverts dans le département (une douzaine). Le ministère de la Santé indiquait ce mardi lors de la réunion hebdomadaire avec les médias que "la montée en puissance de la vaccination" devrait se faire principalement "en augmentant les capacités des centres déjà ouverts" mais que là où cela est nécessaire et possible, des centres comme celui-ci seront créés. La Seine-et-Marne est le troisième département où l'épidémie circule le plus en France (taux d'incidence = 706), derrière le Val d'Oise et la Seine-Saint-Denis. Au niveau du taux de vaccination, 8,42% des habitants seulement y sont vaccinés, le deuxième taux le plus faible de France métropolitaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess