Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il y aura plus d'opérations reportées au CHRU de Tours pour augmenter les capacités de réanimation selon l'ARS

-
Par , France Bleu Touraine

Devant la dégradation de la situation sanitaire en Indre-et-Loire, l'Agence Régionale de Santé demande au CHRU de Tours de reporter encore plus d'opérations non-urgentes. Pour la vaccination, la région Centre recevra en avril deux fois plus de doses que ce mois-ci.

Avec 45 lits de réanimation occupés au CHRU de Tours, on s'approche du pic atteint en novembre ( photo d'illustration )
Avec 45 lits de réanimation occupés au CHRU de Tours, on s'approche du pic atteint en novembre ( photo d'illustration ) © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Ce mercredi, le taux d'incidence en Indre-et-Loire dépasse les 280 cas de contamination pour 100 000 habitants. Un taux d'incidence qui avoisine les 330 en Eure-et-Loir. La troisième vague épidémique qui sévit en région parisienne est-elle en train de descendre inexorablement sur la région Centre Val de Loire ? Pour en parler, Laurent Habert, le directeur de l'Agence Régionale de Santé était l'invité de France Bleu Touraine ce mercredi : 

"Effectivement, on peut parler de troisième vague, mais vous savez, la deuxième vague ne nous a jamais quitté. On a eu un peu de répit, mais de nouveau depuis quelques jours, quelques semaines maintenant, on note une dégradation très nette de l'ensemble des indicateurs épidémiologiques, mais aussi hospitaliers". 

45 lits occupés en réanimation au CHRU de Tours

"On n'est pas encore au pic de la deuxième vague qu'on avait atteint en novembre. Mais on s'en rapproche et on s'y prépare. Nous sommes en échange permanent avec la direction générale du CHU de Tours. D'ores et déjà, il est clair qu'effectivement, on augmentera la capacité de réanimation d'accueil des patients au sein du CHU. Ça veut dire plus de déprogrammation, de report de certaines opérations non urgentes. Plus que les 20% d'aujourd'hui."

L'Indre-et-Loire recevra en avril deux fois plus de doses qu'en mars

"Pour les Tourangeaux de 70 ans et plus, ça doit démarrer samedi dans les centres de vaccination mais ce sera là aussi très progressif car on a encore des personnes de plus de 75 ans à vacciner. Mais vous savez, au mois d'avril, la région et le département recevront à peu près le double de doses qu'au mois de mars. Il y aura donc davantage de capacité de vacciner." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess