Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île-de-France : des bus de dépistage du coronavirus à la rencontre des habitants des zones rurales

-
Par , France Bleu Paris

En Île-de-France savoir si on porteur du coronavirus peut s'avérer être compliqué. Encore plus lorsqu'une personne habite loin de Paris, dans la grande couronne. Le dispositif MobilTest lancé par la région et l'ARS veut rendre les tests accessibles à tous en allant surtout dans les zones rurales.

Le bus de dépistage s'est arrêté à Mormant en Seine-et-Marne. Le but pour l'ARS est d'aller au devant des populations qui habitent dans les zones rurales de la région.
Le bus de dépistage s'est arrêté à Mormant en Seine-et-Marne. Le but pour l'ARS est d'aller au devant des populations qui habitent dans les zones rurales de la région. © Radio France - Mathilde Bouquerel

Vous avez sûrement vu ces images de files d'attente interminables devant les laboratoires.  En Île-de-France savoir si on est ou non porteur du virus est souvent long et compliqué. Plus encore quand on habite loin de Paris, dans la grande couronne, avec un accès plus difficile aux laboratoires. Le dispositif MobilTest lancé par la région en concertation avec l'ARS, l'Agence Régionale de Santé veut remédier à ce problème. 

"Un acte symbolique" pour le directeur de l'ARS Île-de-France

"Ma fille m'a dit d'aller me faire dépister c'est gratuit", témoigne Ermelinda sur France Bleu Paris, une septuagénaire habitante de Tournan-en-Brie qui est venue voir sa fille qui habite Mormant en Seine-et-Marne. "Je ne m'imagine pas aller jusqu'à Paris pour me faire tester. Je ne peux pas marcher, je suis invalide à 100%, j'ai mal aux genoux", poursuit-elle.

C'est à ce type de communes, où il y a peu de laboratoires, voire à des communes encore plus rurales où il n'y en a pas du tout que s'adresse le dispositif MobilTest." La ruralité c'est un phénomène d'isolement, traverser plusieurs villes par ses propres moyens parfois on n'est pas très mobile pour ensuite se retrouver dans une queue où on va faire la queue toute la journée pour ne pas être sûr d'être testé en fin de compte c'est un peu le parcours du combattant", explique Philippe Le Galle, président de la délégation régionale Île-de-France de La Croix Rouge dont les bénévoles mènent les tests. 

Des tests PCR ont été réalisés ce mercredi à Mormant en Seine-et-Marne.
Des tests PCR ont été réalisés ce mercredi à Mormant en Seine-et-Marne. © Radio France - Mathilde Bourquerel

Des bus de dépistage sillonnent donc l'Île-de-France et peuvent réaliser 200 tests par jour. C'est gratuit, sans rendez-vous et accessible du lundi au samedi.  Cette action est destinée à simplifier la vie des personnes vivants dans les territoires ruraux et souhaitant se tester. "Le but est double, à la fois de couvrir ces territoires mais il y a 590 points de prélèvements en Île-de-France, la densité de laboratoire de biologie médicale dans cette région est exceptionnelle donc si on veut se faire tester c'est quelque fois difficile, il y a quelque fois des délais mais la densité de laboratoire est là", explique Aurélien Rousseau, directeur général de l'ARS Île-de-France

"C'est toujours important et c'est un acte symbolique de dire qu'on a des opérations qu'on a beaucoup faites dans des territoires populaires dans lesquels il y a une surmortalité important dans lesquels la densité médicale est très faible mais il faut aussi qu'on montre que sur ces territoires parce que la région Île-de-France c'est à la fois la zone la plus urbanisée d'Europe et à la fois une zone avec des secteurs ruraux, que l'on va au devant de ces populations", conclut le directeur de l'ARS en Île-de-France.

À lire aussi : Tests de dépistage du coronavirus : Olivier Véran demande une priorisationêtre 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess