Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île de Ré : la crise sanitaire ne freine pas les dons du sang

-
Par , France Bleu La Rochelle

L'été est en général synonyme de baisse des dons. L'Établissement français du sang appelle donc les donneurs à se mobiliser. La crise sanitaire ne freine pas les collectes : 51 personnes ont répondu présentes ce mercredi à la salle des fêtes de Rivedoux, sur l'Île de Ré.

Une cinquantaine de donneurs a fait le déplacement ce mercredi dans la salle des fêtes de Rivedoux sur l'Île-de-Ré.
Une cinquantaine de donneurs a fait le déplacement ce mercredi dans la salle des fêtes de Rivedoux sur l'Île-de-Ré. © Radio France - Maïwenn Bordron

Pas de répit pour les collectes de sang pendant les vacances scolaires. L'été est en général synonyme de baisse des dons mais dans des lieux touristiques, comme sur l'Île de Ré, les donneurs affluent. Les touristes ont plus de temps libre et sont plus enclins à donner dans ce contexte. Une cinquantaine de personnes se sont déplacées ce mercredi à la salle de fêtes de Rivedoux, où l'Établissement français du sang organisait l'une de ses collectes estivales.

"Des dons équivalents voire un peu supérieurs" aux périodes hors-Covid

L'organisation de la collecte a été repensée avec le Covid. De nouvelles questions se sont par exemple ajoutées lors de la constitution du dossier. "Dans les quatorze derniers jours, avez-vous été en contact avec une personne présentant un état grippal, de la toux ou de la fièvre ? Avez-vous une perte de goût ou d'odorat ?", demande la secrétaire au moment de la première prise de contact avec les donneurs. 

Ces précautions viennent en supplément du dispositif mis en place dans la salle des fêtes. "A l'entrée de la salle, du gel et un masque chirurgical sont donnés à toutes les personnes qui souhaitent donner leur sang et ne sont accueillies que les personnes qui vraiment donnent leur sang. Les accompagnateurs attendent à l'extérieur. A l'intérieur de la salle, on réserve des espaces de manière à ce que les personnes qui sont dans l'attente soient à un intervalle d'un mètre cinquante environ", détaille Pierre Nivois, le président des bénévoles des donneurs de sang pour l'Île de Ré.

Le docteur Serge Baesjou, médecin responsable de la collecte, vérifie avec Mélanie qu'elle peut donner son sang.
Le docteur Serge Baesjou, médecin responsable de la collecte, vérifie avec Mélanie qu'elle peut donner son sang. © Radio France - Maïwenn Bordron

"Je trouve que tout est plutôt bien respecté : on est très espacés, ils désinfectent à chaque fois que quelqu'un se déplace, donc il n'y a pas tellement de risques", se réjouit Mélanie, une touriste originaire de région parisienne qui passe un mois sur l'Île de Ré. Comme elle, de nombreux touristes mais également des Rétais sont venus donner leur sang ce mercredi. 

Selon le docteur Serge Baesjou, le médecin responsable de la collecte, le nombre de dons est même légèrement supérieur qu'en temps normal. "Parfois certains viennent un petit peu par curiosité pour savoir s'ils seront testés pour le Covid mais naturellement ce n'est pas notre souci car il n'y a pas de transmission par le sang. Ce qu'on teste systématiquement c'est l'hépatite B et C, la syphilis, le VIH, mais le Covid n'est pas testé", souligne-t-il. Le docteur Baesjou rappelle qu'en France, 10 000 dons du sang sont nécessaires chaque jour.

Donner son sang à Rivedoux, sur l'Île de Ré, c'est aussi profiter d'un paysage (très) agréable pendant la collecte.
Donner son sang à Rivedoux, sur l'Île de Ré, c'est aussi profiter d'un paysage (très) agréable pendant la collecte. © Radio France - Maïwenn Bordron
Choix de la station

À venir dansDanssecondess