Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : pas de hausse de la vaccination le week-end pour "respecter le repos des professionnels"

-
Par , France Bleu Armorique

L'Agence régionale de santé Bretagne annonçait une accélération de la vaccination. Cependant, la vaccination le week-end n'est pas au programme en Ille-et-Vilaine. À Antrain, le docteur Jean-François Ricono est l'un des rares à avoir vacciné ce samedi 6 mars dans l'après-midi.

Des pompiers ainsi que des personnes à risque ont reçu leur première dose à Antrain le samedi 6 mars.
Des pompiers ainsi que des personnes à risque ont reçu leur première dose à Antrain le samedi 6 mars. © Radio France - Maxime Glorieux

Suite à l'annonce de l'accélération de la vaccination par Jean Castex le jeudi 4 mars, l'Agence régionale de santé (ARS) Bretagne prévoyait un week-end de vaccination, avec l'ouverture de 19 des 50 centres. 

Un délai trop court pour réagir

En réalité, les créneaux de vaccination se font très rares en Ille-et-Vilaine les samedi 6 et dimanche 7 mars. Aucun centre ne sera d'ailleurs ouvert ce dimanche. "Le délai était un peu court avec la fin des congés scolaires, lundi", explique Anne-Yvonne Even, la directrice de la délégation d'Ille-et-Vilaine pour l'ARS Bretagne, qui tient à ménager les professionnels de santé en prévision de semaines encore plus intenses à venir. 

Une mise en commun des doses de la maison de santé d'Antrain a permis d'ouvrir une demi-journée de vaccination ce samedi.
Une mise en commun des doses de la maison de santé d'Antrain a permis d'ouvrir une demi-journée de vaccination ce samedi. © Radio France - Maxime Glorieux

"Ils n'ont pas d'heure du lundi au vendredi, on respecte donc un repos salutaire. Pour le public, c'est important de vacciner le week-end, mais ça reste à construire avec les professionnels", ajoute Anne-Yvonne Even avant de souligner que la région est troisième au classement de la vaccination. 

Trois centres supplémentaires en Ille-et-Vilaine le 15 mars

La vaccination le week-end n'est donc pas encore au programme de l'Agence régionale de santé, ni pour les 6 et 7 mars, ni pour le week-end suivant. Six centres de vaccination éphémères ont vu le jour ce samedi 6 mars. Trois centres supplémentaires vont ensuite ouvrir en Ille-et-Vilaine le 15 mars, à Bruz, Combourg et Retiers

À Antrain (Ille-et-Vilaine), le docteur Jean-François Ricono, a tout de même vacciné une quarantaine de patients dans l'ancienne de mairie de la commune, mise à disposition. Les docteurs de la maison de santé d'Antrain ont mis en commun leurs doses.

Vacciner le samedi plutôt que le dimanche pour les effets secondaires

Jean-François Ricono s'est mobilisé sur une demi-journée de repos, après une matinée de travail dans son cabinet. "Ce n'est pas facile car c'est du travail qui s'ajoute à nos consultations : il faut arriver à trouver des créneaux, on remercie d'ailleurs notre coordinatrice qui passe beaucoup de temps à passer des coups de fils, à relever les disponibilités de chaque médecin, de ceux qui reviennent sur leurs jours de repos. On envisage aussi de solliciter des médecins remplaçants."

La mairie d'Antrain a mis à disposition l'ancienne mairie pour pouvoir vacciner le week-end.
La mairie d'Antrain a mis à disposition l'ancienne mairie pour pouvoir vacciner le week-end. © Radio France - Maxime Glorieux

Le docteur est accompagné cette fois-ci d'une infirmière des sapeurs-pompiers d'Ille-et-Vilaine, qui travaille en parallèle aux urgences du CHU de Rennes. Jean-François Ricono préfère vacciner le samedi plutôt que le dimanche."C'est plus compliqué le dimanche car le vaccin peut avoir une réaction le lendemain, ça nous semble donc plus pertinent de faire des vaccinations le vendredi et le samedi pour que les gens soient en forme le lundi pour aller travailler. S'ils ont une petite réaction fébrile, mieux vaut que ce soit le dimanche."

Ça évite de prendre sur du temps de travail

Dans l'ancienne salle de réunion transformée en salle d'attente, on apprécie cette vaccination le week-end. "Ça évite de prendre sur du temps de travail", se réjouit Olivier, pompier volontaire et policier en Ille-et-Vilaine. Je suis surpris que, dans d'autres pays, ils vaccinent tous les jours alors que nous, en France, on ne le fait que la semaine ! Il faut que ce soit massif !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess