Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : une animatrice positive au Covid-19, Cesson-Sévigné ferme son centre de loisirs

-
Par , France Bleu Armorique

Ce jeudi 30 juillet, le centre de loisirs de Cesson-Sévigné est resté fermé, suite au test positif Covid-19 d'une animatrice. Elle s'occupait d'une soixantaine d'enfants. L'animatrice était en arrêt depuis lundi après avoir présenté des symptômes du virus.

Le centre de loisirs de Cesson-Sévigné
Le centre de loisirs de Cesson-Sévigné - Google Maps

Pas d'accueil ce jeudi pour les 140 enfants qui fréquentent habituellement le centre de loisirs de Cesson-Sévigné. Une animatrice qui s'occupait d'enfants de 4 à 6 ans a été testé positive au Covid-19 hier. Elle était resté chez elle depuis lundi car elle présentait des symptômes. 

Les résultats de son test sont tombés hier, et le maire Jean-Pierre Savignac a immédiatement décidé de fermer l'établissement, en accord avec la Préfecture et l'Agence Régionale de Santé : "Les parents ont été prévenus hier soir par les services de la mairie de la fermeture et de la procédure à suivre. Nous avons fourni tous les éléments à l'ARS pour qu'ils puissent mener l'enquête, avec les noms des familles concernées."

La mairie a donc fermé le centre, mais a également mis en isolement tous les employés du centre qui ont été en contact avec l'animatrice. Ces employés vont tous être testés avant d'envisager une réouverture du centre. "Aujourd'hui nous ne sommes plus en mesure, nous mairie, d'autoriser la réouverture du centre, c'est l'ARS qui prendra la décision" ajoute Jean-Pierre Savignac. Le maire poursuit : "La problématique c'est que les familles se retrouvent sans mode de garde pour les enfants. On travaille avec les services de l'état pour que ça rouvre au plus vite dans les meilleures conditions sanitaires possibles."

La CPAM doit rapidement contacter les familles pour identifier les cas contacts et évaluer les risques de contamination.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess