Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : comment un Ehpad se prépare au retour des visites familiales pour Noël?

-
Par , France Bleu Touraine

Le premier confinement a été une souffrance pour les résidents des Ehpad isolés dans leurs chambres. Les fêtes de Noël et du nouvel an seront totalement différentes puisque les visites sont désormais autorisées dans le respect des gestes barrière. Les Ehpad s'organisent.

L'entrée de la résidence François Hardouin à Tours refaite à neuf récemment
L'entrée de la résidence François Hardouin à Tours refaite à neuf récemment © Radio France - Denis Guey

Les Ehpad sont en train de préparer le retour des familles auprès de leurs résidents pour les fêtes de Noël et du Nouvel An. Le protocole des visites a été assoupli, il n'y a plus aucune interdiction, les résidents ont même l'autorisation de sortir dans leur famille mais dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, ce n'est pas pour autant portes ouvertes. Bien au contraire, l'extrême prudence est de mise, exemple à la résidence François Hardouin à Tours-Nord où vivent 86 personnes âgées dépendantes. Comment-est-ce qu'on s'y organise pour faire revenir les familles à Noël tout en respectant les strictes mesures sanitaires? 

La résidence Hardouin qui a connu quelques cas de Covid prépare les visites des familles avec prudence: pas plus d'une dizaine de personnes simultanément dans l'Ehpad, deux nouveaux espaces de visites supplémentaires, du personnel mobilisé pour le bio-nettoyage, et des sorties uniquement pour les résidents déjà contaminés et donc temporairement immunisés. Pour limiter le nombre de familles présentes simultanément dans l'Ehpad, le directeur Enguerrand Lorens a imaginé un banal système de réservation

J'ai l'impression d'être un agent de la SNCF au moment des vacances dont le calendrier de réservations est complet -Enguerrand Llorens, directeur

Les rencontres entre les résidents et leur famille étant interdites dans les chambres, on a créé des espaces de visites. "Nous avons initié un système de réservations de visites en ligne et nous essayons de faire comprendre que nous ne pouvons pas organiser trois ou quatre visites par semaine pour une même famille. J'ai l'impression d'être un agent de la SNCF au moment des vacances dont le calendrier de réservations est complet," explique Enguerrand Llorens, le directeur de l'établissement.

Nous avons un grand bureau et notre salle de réunion que nous avons convertis en salles de visite. Ce sont des lieux circonscrits qui nous permettent d'organiser le flux  et de faire un bio-nettoyage complet entre deux visites

Quant aux sorties, elles sont réservées aux résidents qui ont déjà été infectés et qui ne représentent plus de danger de contamination. Edmond a 83 ans, il a décidé, lui, de ne prendre aucun risque. "Avec ma famille, nous sommes d'accord pour réduire les visites entre nous. Et pour les fêtes de Noël, j'ai pris la décision de rester ici. Tout en ayant contact avec le téléphone, la vidéo et tout," précise Edmond, 83 ans.

Si les résidents sont heureux de retrouver leur famille, ils sont un certain nombre à ne pas vouloir y sacrifier leur santé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess