Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Indre-et-Loire : les hôpitaux manquent de sang

lundi 11 mars 2019 à 8:35 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

L'Etablissement français du sang de Touraine manque de sang. Il a besoin de 600 dons par semaine. Il organise plusieurs collectes cette semaine pour palier à la baisse enregistrée chaque année à la même période.

Illustration collecte de sang
Illustration collecte de sang © Maxppp - Michel Clémentz/L'Indépendant/Maxppp

Indre-et-Loire, France

Les hôpitaux manquent de sang ! Chaque hiver, le problème se répète pour l'Etablissement Français du sang de Touraine. Avec le froid, la fatigue, les épidémies de grippe et de gastro, les dons sont en baisse alors que les hôpitaux du département ont besoin de 600 dons par semaine.  L'Etablissement Français du Sang de Touraine dispose de 90.000 poches pour le mois de Mars, alors qu'il faudrait 30.000 poches de plus. 

Une collecte de sang est donc organisée ce lundi après-midi à la salle des fêtes du théâtre d'Amboise. Mardi une collecte est organisée à Descartes, puis mercredi à Loches, et jeudi ce sera comme chaque semaine boulevard Béranger à Tours !

Qui peut donner ?

  • Toute personne âgée de 18 à 70 ans, qui pèse plus de 50 kg et qui est reconnue apte suite à un entretien, peut donner son sang. Après 60 ans, le premier don est soumis à l’appréciation d’un médecin de l'EFS.
  • Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois. Entre deux dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum.
  • Enfin, si certaines mesures sont définitives, il faut savoir que 80 % des ajournements au don sont temporaires. Le candidat au don peut donc se présenter à nouveau après avoir respecté le délai d’ajournement.

On compte 4% de donneurs réguliers en France.