Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : les médecins et pharmaciens vont recevoir le vaccin Moderna, une "bonne nouvelle"

-
Par , France Bleu Touraine

Dès la semaine prochaine, les médecins généralistes et pharmaciens d'Indre-et-Loire pourront vacciner les plus de 18 ans avec le vaccin Moderna. Une bonne nouvelle pour les présidents des deux ordres.

Les médecins et pharmaciens d'Indre-et-Loire pourront vacciner leurs patients avec le vaccin Moderna, dès la semaine prochaine.
Les médecins et pharmaciens d'Indre-et-Loire pourront vacciner leurs patients avec le vaccin Moderna, dès la semaine prochaine. © Radio France - Emmanuel Claverie

Le vaccin anti-Covid Moderna arrive en pharmacie et chez les médecins généralistes. Dès la semaine prochaine, les plus de 18 ans, éligibles sans restrictions à partir du 31 mai, pourront se faire vacciner chez leur médecin traitant ou dans une pharmacie. En Indre-et-Loire, cette nouvelle étape est bien accueillie par les professionnels. 

Pour les médecins, dix doses par semaine

"C'est une bonne nouvelle", estime Philippe Paganelli, président de l'ordre des médecins d'Indre-et-Loire. "Il y a une forte demande des gens de moins de 50 ans à être vaccinés". Environ 60% des cabinets médicaux devraient répondre à cette demande, en commandant le vaccin Moderna. 

Seul bémol : le nombre de doses fournies. Chaque médecin peut commander un flacon de dix doses par semaine. "C'est le souci. On ne va pas pouvoir vacciner en masse avec aussi peu de doses", regrette-t-il. Les patients de plus de 55 ans continueront donc d'être vaccinés avec Astra Zeneca et les quelques doses reçues de Janssen. 

20 doses par semaine dans les pharmacies

Du côté des officines, plus de 3.800 doses devraient être livrées en fin de semaine, vendredi ou samedi, dans le département. Chacune des 190 pharmacies a le droit à deux flacons de dix doses par semaine. Une nouvelle étape qui permet de redonner de l'élan à une vaccination "en ville" qui s'essoufflait un peu, avec le vaccin Astra Zeneca.

On va enfin pouvoir vacciner de manière plus intensive"

"Les professionnels de santé ont très bien travaillé et les plus de 55 ans sont en très grande majorité vaccinés. Donc c'était difficile de trouver de nouveaux patients. L'autre problème, c'est cette polémique sur l'Astra Zeneca et certains ne voulaient pas de ce vaccin", constate Nicolas Hay, vice-président de l'ordre des pharmaciens en Indre-et-Loire. "Donc là, avec Moderna, tous les 18-55 ans peuvent se mettre sur liste d'attente. On va enfin pouvoir vacciner de manière plus intensive", se réjouit-il. 

Pharmaciens et médecins espèrent maintenant vacciner avec Pfizer, qui peut se conserver un mois dans un simple frigo, d'après l'Agence européenne des médicaments.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess