Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : les Tourangeaux n'abusent vraiment pas des arrêts maladie auto-prescrits

-
Par , France Bleu Touraine

Depuis le 10 janvier, moins de 400 demandes "d'arrêts maladie isolement" ont été reçu par la sécurité sociale, en Indre-et-Loire. Ces arrêts auto-prescrits permettent aux salariés présentant les symptômes du Covid-19 de s'arrêter immédiatement, pour deux jours maximum, en attendant d'être testés.

Depuis le 10 janvier, les salariés qui ressentent les symptômes du Covid peuvent se prescrire eux -même sur internet un "arrêt maladie isolement", pour 48 heures maximum, en attendant le résultat du test.
Depuis le 10 janvier, les salariés qui ressentent les symptômes du Covid peuvent se prescrire eux -même sur internet un "arrêt maladie isolement", pour 48 heures maximum, en attendant le résultat du test. © Maxppp - ©Luc Nobout/IP3 PRESS/MAXPPP

Les "arrêts maladie isolement", ce sont ces arrêts de travail immédiats que peuvent se prescrire tous seuls, sur internet, les Français qui présentent des symptômes correspondant à ceux du Covid. Depuis le lancement de ce nouveau dispositif, le 10 janvier, un peu plus de 65.000 arrêts-maladie de ce genre ont été demandés, au niveau national. En Touraine, il n'y a que quelques centaines de gens qui ont eu recours à ce dispositif. 

La CPAM d'Indre-et-Loire a reçu moins de 400 demandes d'arrêt-maladie immédiat

400 en trois semaines, ça n'est vraiment pas grand chose quand on sait que la Sécu reçoit, en moyenne, en Touraine, 1.000 arrêts-maladie par jour. Contrairement à ce que redoutaient certains, ce dispositif qui permet de rester chez soit jusqu'à deux jours maximum n'a pas été utilisé massivement pour s'offrir un peu de repos supplémentaire. Une étude menée au niveau national montre d'ailleurs que plus de 30% des gens qui ont demandé un "arrêt maladie isolement" ont bien été testés positifs au Covid-19, dans les heures qui ont suivi, alors que dans la population générale, moins de 7% des gens testés sont positifs. 

D'ailleurs, sans réalisation d'un test sous 48H, l'assuré n'est pas indemnisé. La sécurité sociale surveille aussi les malades imaginaires qui auraient recours plusieurs fois à ce dispositif : Chaque jour, depuis le 10 janvier, 100 dossiers pris au hasard sont contrôlés, dans toute la France. Jusqu'ici, moins de 2% des demandeurs ont été pris en défaut.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess