Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Indre-et-Loire : Quels dispositifs en maison de retraite contre le coronavirus?

-
Par , France Bleu Touraine

Même s'il n'y a pas de cas avéré de coronavirus en région Centre-Val de Loire à ce jour, les maisons de retraite sont vigilantes. Plusieurs mesures sont déjà actives, dont certaines concernent aussi la lutte contre la grippe.

Illustration
Illustration © Maxppp - N. Vallauri

On le sait, les personnes de plus de 60 ans sont particulièrement vulnérables face au Coronavirus. "On est très attentif, très vigilant" dit un médecin référent d'Ehpad en Touraine. Comment la situation est gérée par les maisons de retraites en Touraine? Elles hébergent 7.900 personnes en Indre-et-Loire, en structure médicalisée ou non. Pour l'instant, comme il n'y a pas de cas déclaré en région Centre-Val de Loire, il n'y a pas de mesures radicales, comme une mise à l'isolement, de confinement de maison de retraite. D'ailleurs, il n'y a pas d'information ciblée sur le Coronavirus dans les établissements. 

Des masques et des solutions hydro-alcooliques à l'entrée des maisons de retraite

Pour autant, les personnels des maisons de retraites sont vigilants. Les établissements sont déjà dans un dispositif anti-grippal. En clair, des bornes sont disponibles à l'entrée avec des masques et des solutions hydro-alcooliques. Il y en a aussi dans les étages. Un dispositif qui à priori est efficace contre le Coronavirus. Une note a été envoyée aux établissements par le syndicat des maisons de retraite, dans l'attente d'une directive gouvernementale qui ne devrait pas tarder. Parmi les mesures appliquées, les visiteurs sont invités à ne pas rester plus d'une heure pour voir les résidents, et ceux qui sont fébriles ou enrhumés à ne pas venir. Les balades en familles dans des parcs voisins sont proscrites, par précaution, pour éviter des contacts avec des personnes potentiellement porteuses du virus. Les familles sont invitées également à ne pas venir avec des enfants, plus exposés au virus avec l'école. Les proches doivent remplir un registre à l'entrée de la maison de retraite et le contre-signer à la sortie. Ils doivent indiquer notamment s'ils ont voyager dans des zones à risque comme la Malaisie, la Chine ou l'Italie. Au sein même de l'établissement, les infirmiers sont plus vigilants, avec prise de température en cas de doute, mais il n'y a pas de systématisme."Nous sommes en surveillance grippale multipliée par deux ou trois" dit quand même un médecin référent de cinq maisons de retraite de la région Centre-Val de Loire Sydney Hatwell. "Nous suivons les recommandations de l'Agence Régionale de Santé qui arrivent quotidiennement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu