Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Indre : trois mois après la fermeture de la maternité, un centre de périnatalité ouvre ce lundi au Blanc

lundi 28 janvier 2019 à 12:13 Par Frederic Denis, France Bleu Berry et France Bleu

Un centre de périnatalité de proximité ouvre ce lundi au Blanc trois mois après la fermeture de la maternité. Les mamans continueront à être suivies avant et après l'accouchement mais les accouchements ont bel et bien cessé sur place. Les défenseurs de la maternité ne baissent pas les bras.

Le centre de périnatalité du Blanc doit prendre le relais de la maternité dont la fermeture a été actée le 19 octobre dernier
Le centre de périnatalité du Blanc doit prendre le relais de la maternité dont la fermeture a été actée le 19 octobre dernier © Radio France - aucun

Le Blanc, France

Sa date d'ouverture avait été annoncée le vendredi 11 janvier lors de la présentation des vœux de la direction de l'hôpital de Châteauroux-Le Blanc. Le centre de périnatalité de proximité du Blanc ouvre ce lundi 28 janvier. Il doit prendre le relais de la maternité dont la fermeture a été actée le 19 octobre dernier. Cela n'est pas un redémarrage d'activité : les accouchements ont bel et bien cessé sur le site du Blanc depuis cet été mais les consultations pour le suivi pré et post-natal étaient restées ouvertes dans le cadre d'une organisation provisoire.

À partir de ce lundi 28 janvier, c'est une nouvelle organisation qui se met officiellement en place autour du suivi des mamans avant et après l'accouchement. L'ensemble des consultations prévues pendant la grossesse y seront assurées ainsi que les cours de préparation à la naissance et à la parentalité.  

L'accompagnement des mères, après leur retour à domicile, sera aussi pris en charge par ce centre de périnatalité. Pour cela, il dispose d'une demi-douzaine d'équivalents temps-plein : un poste de gynécologue-obstétricien, deux postes et demi de sages-femmes et un poste et demi d'auxiliaire de puériculture. 

Il faut ajouter à cela la présence d'un pédiatre un jour par semaine et la possibilité de voir un psychologue sur place.  L'équipe est en partie constituée d'anciens de la maternité du Blanc mais il a aussi fallu recruter pour remplacer certains départs.

Une vaste réorganisation du site du Blanc est en cours

D'un point de vue logistique, ce centre de périnatalité ne s'installe pas dans les locaux laissés vacants par la fermeture de la maternité. Une vaste réorganisation du site du Blanc est en cours. La directrice de l'hôpital, Evelyne Poupet, ne le cache pas : elle espère que cette ouverture rappellera aux futures mamans du bassin blancois qu'elles peuvent se faire suivre, tout au long de leur grossesse, près de chez elles. Ces derniers mois, les consultations pré et post-natales qui ont continué à être proposées après l'arrêt des accouchements n'étaient plus très remplies.

Les défenseurs de la maternité du Blanc ne baissent pas les bras malgré la décision du tribunal administratif de Limoges vendredi 25 janvier. Les magistrats ont rejeté la procédure d'urgence, procédure en "référé-suspension", qu'ils avaient lancé pour faire annuler l'arrêté de fermeture de la maternité pris par l'Agence Régionale de Santé le 25 octobre 2018.

Le tribunal administratif de Limoges ne s'est pas encore prononcé sur le fond vendredi dernier. Une nouvelle audience aura lieu dans quelques mois. Les défenseurs de la maternité du Blanc envisagent d'autres actions pour dénoncer la fusion des hôpitaux du Blanc et de Châteauroux.