Santé – Sciences

Infirmiers et infirmières en colère manifestent à Grenoble

Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère mardi 8 novembre 2016 à 17:22

Les infirmiers et infirmièrent ont envahi les escaliers et les couloirs de l'ARS à Grenoble
Les infirmiers et infirmièrent ont envahi les escaliers et les couloirs de l'ARS à Grenoble © Radio France - Véronique Saviuc

Entre 300 et 400 infirmiers et infirmières ont manifesté contre leurs mauvaises conditions de travail et les rigueurs budgétaires dans le domaine de la santé ce mardi matin à Grenoble.

Entre 300 et 400 infirmiers, infirmières, certains en tenue de bloc ou en blouse blanche, se sont rassemblés à la Cité administrative de Grenoble mardi matin.

"On a appris notre métier pour prendre soin des gens. Les cadences sont telles cette qualité d'écoute n'est plus possible"
— Yohann, infirmier anesthésiste à Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble)

Yohann, infirmier anesthésiste, ne se sent ni écouté, ni reconnu

Ils sont ensuite montés dans les étages jusqu'au siège local de l'Agence régionale de santé (ARS) où une délégation a été reçue. Un dernier tour à la préfecture et tout le monde s'est dispersé vers 13 heures. Une grosse mobilisation, avec des infirmiers hospitaliers surtout, mais aussi du libéral, et également des étudiants. Tous voulaient témoigner de leurs difficiles conditions de travail, du manque de reconnaissance dont ils souffrent et protestent contre les rigueurs budgétaires qui touchent le secteur de la santé.

"C'est soigne et tais-toi, on a choisi ce métier pour un idéal qu'on ne peut pas réaliser"
— Terry, élève-infirmier en deuxième année

Terry ne se retrouve plus dans le métier qu'il a choisi

Plusieurs centaines de soignants mobilisés à Grenoble - Radio France
Plusieurs centaines de soignants mobilisés à Grenoble © Radio France - Véronique Saviuc