Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFO FRANCE BLEU - Les maires de la Loire font des propositions pour accueillir un vaccinodrome

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est ce mardi 23 mars, au lendemain des annonces d'Olivier Véran sur les vaccinodromes, que les maires de la Loire doivent faire leurs propositions sur un lieu d'accueil pour un méga-centre de vaccination. Saint-Étienne paraît la ville la mieux placée pour accueillir ce centre.

Vaccination (image d'illustration)
Vaccination (image d'illustration) © Radio France - Maxime Glorieux

Après l'annonce hier, d'Olivier Véran sur le déploiement de 35 vaccinodromes partout en France, c'est ce mardi 23 mars que les maires de la Loire doivent faire leurs propositions concernant des lieux d'accueil de ce méga-centre de vaccination. La ville de Saint-Étienne paraît la mieux placée pour accueillir ce vaccinodrome.

Le député LREM de la Loire Julien Borowczyk l'annonce à notre micro : "Aujourd'hui la balle est dans le camp des maires. Il y a une vraie volonté de l'ARS et de la préfète pour qu'on mette en place un vaccinodrome, manifestement et prioritairement sur Saint-Étienne. C'est aujourd'hui que les maires doivent rendre leur copie, avec des propositions pour les locaux et l'organisation dans ce dispositif." 

Quels lieux pourraient être retenus ?

À Saint-Étienne, le parc des expositions, qui a déjà participé à la campagne de tests massifs, semble tenir la corde. Le Chaudron et le Zénith sont d'autres possibilités, comme les gymnases et les douze sites déployés dans le cadre de la campagne de tests massifs.

La préfecture et l'ARS vont devoir faire leur choix en fonction de critères logistiques très précis : "Il faut qu'il y ait une possibilité d'accès facile,  une possibilité de parking facile, et à l'intérieur, une organisation facile, énumère Julien Borowczyk. J'avais plutôt entendu parler du Palais des expositions, parce que il est plus facile à organiser du point de vue réalisation des boxes, du point de vue intempéries."

La France doit recevoir 24.000 doses de vaccin par semaine au mois d'avril. De quoi permettre une vaccination massive, en élargissant par exemple les critères d'âge ou en supprimant les conditions de comorbidités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess