Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

INFOGRAPHIE - Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : 823 personnes hospitalisées, 182 en réanimation ce mardi

Nouveau point journalier de l'Agence régionale de santé ce mardi, concernant l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans la région. 823 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 182 en réanimation ou en soins intensifs (soit -9 par rapport à la veille). Retrouvez le détail par département.

Le point de l'ARS sur l'épidémie de coronavirus en Nouvelle-Aquitaine au mardi 21 avril. Le point de l'ARS sur l'épidémie de coronavirus en Nouvelle-Aquitaine au mardi 21 avril.
Le point de l'ARS sur l'épidémie de coronavirus en Nouvelle-Aquitaine au mardi 21 avril. © Maxppp - Darek SZUSTER

Une lente tendance à la baisse concernant les personnes en réanimation semble s'amorcer en Nouvelle-Aquitaine. Le dernier point journalier de l'Agence régionale de santé fait état de 823 personnes hospitalisées ce mardi à 14h (soit -15 en 24h ), parmi elles 182 personnes sont en service de réanimation ou soins intensifs (soit -9 par rapport à la veille).

Publicité
Logo France Bleu

Concernant les décès, à 14h, on déplorait 266 morts parmi les personnes hospitalisées depuis le début de l'épidémie, soit 7 de plus qu'hier. Au total, 1.106 personnes sont sorties guéries de l’hôpital (+23 par rapport à la veille). 

80 nouveaux cas ont été confirmés, recensés par Santé publique France le 20 avril, ce qui porte le bilan à 4.263 cas confirmés dans la région.

33,8 % des Ehpad ont signalé un ou plusieurs cas suspects ce mardi à 9h parmi les résidents ou le personnel. Au total, 140 pensionnaires sont décédés au sein des établissements ou dans les hôpitaux de la région.

Comment se feront les visites dans les Ehpad ?

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé la reprise de visites familiales dans les Ehpad "sans contact physique" dès ce lundi. 

L'ARS relaie les mesures nationales recommandées mais prévient : "tout le monde ne pourra pas rendre visite à son proche en même temps, cela se fera nécessairement de manière progressive." 

Ces mesures seront mises en place par la direction en concertation avec l’équipe soignante, et en fonction de la situation sanitaire de l’établissement. Les consignes pour les proches seront donc différentes selon les Ehpad.

  • La demande de visite doit émaner du résident, et dans le cas où le résident ne peut pas l’exprimer, son avis sera sollicité. Les proches devront ensuite faire une demande écrite de rendez-vous. En retour, l’établissement indiquera les règles d’organisation et de sécurisation de la visite par courrier, mail, ou sms.
  • Il est préconisé aux établissements de prioriser dans un premier temps les résidents pour qui le confinement a un fort impact sur la santé physique et mentale.
  • Deux personnes maximum sont admises pour les visites dans les espaces "convivialité" et en extérieur, et une personne maximum pour des visites en chambre. Il faut être majeur précise l'ARS (sauf en cas de fin de vie où un mineur peut être présent).
  • L’établissement pourra fixer une durée de visite allant de 30 minutes à 1 heure maximum. 
  • Une seule visite sera programmée par créneau horaire. Mais si l'établissement est assez grand, et que les contraintes le permettent, plusieurs visites peuvent avoir lieu en même temps.
  • A l’arrivée, des consignes devront être appliquées : lavage des mains, prise de température, attestation sur l’honneur que les proches n’ont pas pris d’antipyrétique (paracétamol, aspirine, etc.) dans les 12h, questionnaire pour confirmer l’absence de symptômes, port de masques chirurgicaux. 
  • Les visiteurs ne rencontreront pas d’autres résidents que leur proche. 
  • Une distance physique d’au moins 1,50m devra être respectée (grâce à une grande table, séparation mobile vitrée ou plexiglass, décoration végétale). Aucun échange d’objets ou de denrées n’est envisageable.
loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu