Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFOGRAPHIE - Coronavirus : 3.776 nouveaux cas en 24h

-
Par , France Bleu

En 24 heures, 3.776 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés, un record depuis le déconfinement. Du côté des foyers épidémiques, "clusters" dans le jargon, 3 nouveaux foyers sont en cours d’investigation selon la Direction générale de la Santé ce mercerdi.

Un centre de test au coronavirus (photo illustration)
Un centre de test au coronavirus (photo illustration) © Radio France - Bixente Vrignon

Comme chaque jour, la Direction générale de la Santé (DGS) publie son bulletin quotidien de suivi de l'épidémie : ce mercredi, il y a eu 3.776 nouveaux cas de coronavirus qui ont été détectés sur les dernières 24 heures. 3 nouveaux foyers épidémiques sont également en cours d'investigation. 17 personnes sont mortes de la maladie ces dernières 24h, portant le nombre total de décès à 30.468. 

Hier, 2.238 nouveaux cas avaient été détectés, 493 nouveaux cas lundi, et 3.310 ce samedi. Ce dernier chiffre était symbolique puisqu'il s'agissait du chiffre le plus élevé depuis la levée du confinement, en mai. Chiffre battu donc par les 3.776 cas du jour. En revanche, le nombre d'hospitalisations est en baisse avec 4806 hospitalisations en cours, 17 de moins en 24h. 374 personnes sont en réanimation, soit 6 de moins depuis hier.

La transmission du virus s'accélère

Malgré la baisse du nombre d'hospitalisations, le bilan reste alarmiste selon la Direction générale de la santé (DGS) : "L'ensemble des indicateurs continuent leur progression et la transmission du virus s'accentue". Cela concerne "toutes les tranches d'âge et plus   particulièrement les jeunes adultes." Autre signe qui invite à la prudence : un tiers des départements français dépasse désormais le seuil de vigilance, fixé à 10 nouveaux tests positifs pour 100.000 habitants. 

Les chiffres de l'épidémie en France au 19 août 2020
Les chiffres de l'épidémie en France au 19 août 2020 © Visactu

Le taux de positivité, lui, est de 3,1%. C'est-à-dire que 3,1% des personnes testés se sont révélées positives au test PCR, ce test qui peut dire si la personne est porteuse de la Covid-19 grâce à un prélèvement nasal.  29 départements sont en situation de vulnérabilité élevée (les Bouches-du-Rhône, Paris et la Guyane) ou modérée. Ces départements sont l'Essonne, le Gard, la Gironde, la Haute-Garonne, la Haute-Savoie, l'Hérault, l'Ille-et-Vilaine, le Loiret, la Mayenne, Mayotte, la Meurthe et Moselle, le Nord, l'Oise, La Réunion, le Rhône, la Sarthe, la Seine-et-Marne, les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse, le Val d’Oise, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de Seine, le Val-de-Marne et les Yvelines.

Pour répondre à la hausse de ces cas, plusieurs communes ont étendu les mesures de port du masque obligatoire à l'extérieur. Par exemple, il sera obligatoire de porter le masque à Toulouse quasiment 24h/24 : il est seulement autorisé d'aller tête nue de 3h du matin à 7h du matin. Autant dire que cela ne concerne pas grand monde. 

Interrogé par l'hebdomadaire Paris-Match sur le risque d'un retour à un confinement généralisé, Emmanuel Macron confirme que les autorités privilégient "des stratégies très localisées, comme ce qui s'est passé en Mayenne, et allant jusqu’à un reconfinement ciblé qu'on pourrait instaurer si la situation l'imposait".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess