Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFOGRAPHIES – Age, vaccin, département : tout savoir sur le million de personnes vaccinées dans le Grand Est

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Au 15 avril, près d'un habitant sur cinq de la région Grand Est a bénéficié d'une première dose de vaccin contre le coronavirus. Sans surprise, les plus âgés sont les plus concernés. Les trois quarts des personnels soignants ont reçu une première injection.

Dans le Grand Est un habitant sur cinq a bénéficié d’une première dose de vaccin à la mi avril 2021
Dans le Grand Est un habitant sur cinq a bénéficié d’une première dose de vaccin à la mi avril 2021 © Maxppp - Alexandre Marchi

Trois mois après le démarrage de la campagne de vaccination pour le grand public, un million d'habitants du Grand Est ont été vaccinés contre le coronavirus, 1.109.986 personnes selon les données du 15 avril, publiées ce vendredi soir par l'agence régionale de santé. Rapporté aux 5 millions 511 747 habitants de la région, c'est près d'un habitant sur cinq qui a reçu au moins une dose de vaccin. Cette vaccination concerne majoritairement les plus âgés, puisque les moins de 55 ans ne sont pas concernés aujourd'hui, exceptés s'ils souffrent de comorbidités.

La vaccination de la population est l'une des armes pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Dans le Grand Est, la barre des 10 000 morts a été franchie en un an de pandémie, dont la grande majorité (9 273) dans les hôpitaux.

Une couverture vaccinale inégale répartie

Si 18,5 % des personnes sont vaccinées avec un première dose dans le Grand Est, on ne compte que 7,2% de personnes ayant reçu deux doses. C’est en Moselle et dans les Vosges que la couverture vaccinale est la plus importante (chiffres ARS Grand Est) avec plus d'une personne sur cinq vaccinée. L'Alsace et ses deux départements du Bas-Rhin et Haut-Rhin sont à la traine en la matière. Néanmoins, en valeur absolue, plus de 321.870 Alsaciens ont bien obtenu leur première injection. 

La Lorraine a "pris de l'avance" dans la campagne vaccinale à plusieurs titres. Le 13 janvier, Nancy est la première ville de France à lancer la vaccination "grand public", pour les plus de 75 ans, hors Ehpad. Les autres villes et départements du Grand Est. En février, le développement des variants du coronavirus en Moselle inquiète Olivier Véran : le ministre de la santé se rend à Metz et annonce une accélération de la vaccination avec des dotations plus importantes.

Mais la vaccination dans le Grand Est a été, comme dans le reste de la France, marquée par de nombreux couacs, que ce soit au lancement de la campagne ou encore aujourd'hui. Les consignes contradictoires de la vaccination avec l'AstraZeneca en Moselle sont l'un des nombreux exemples. Le président de la région, Jean Rottner, dénonçait d'ailleurs le 14 avril cette vaccination à petit pas

Vaccins : Pfizer largement en tête

Mi-avril, une grande majorité des injections ont été effectuées avec le vaccin PfizerBioNtech (première et deuxième dose). Près de 300 000 personnes ont reçu une première injection avec le très controversé vaccin AstraZeneca. Le troisième vaccin, Moderna, disponible officiellement à compter du 11 janvier dans le Grand Est a été beaucoup moins utilisé (chiffres Santé Publique France).

Les plus âgés en majorité vaccinés

Selon les données de Santé Publique France, plus de 65% des plus de 75 ans ont reçu une première dose de vaccin, et plus de 40% ont bénéficié de deux doses de vaccins. Cette proportion est encore plus importante dans les résidences médicalisées. Mais on trouve 43% des plus de 65-74 ans ayant reçu au moins une dose de vaccin. On peut noter que 5,4 % des 18- 49 ans sont vaccinés.

Couverture vaccinale (personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin) par classe d'âge dans le Grand Est

Couverture vaccinale (nombre de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin / 100 habitants), par classe d’âge Grand Est.
Couverture vaccinale (nombre de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin / 100 habitants), par classe d’âge Grand Est. - Santé Publique France

A la date du 6 avril, l’ARS estime que la quasi-totalité (99,7%) des résidents d’EHPAD ou d’USLD ont reçu au moins une dose de vaccins. Les trois quarts ont reçu deux doses de vaccin. 

Plus de 22 915 personnes considérées comme vulnérables ont bénéficié d'au moins une dose dans la région. Enfin, près de 89 000 personnes présentant des comorbidités ont été vaccinées.

La vaccination des personnels soignants bien avancée 

Au total, plus de 132  500 personnels soignants ont été vaccinés dans le Grand Est, selon Santé publique France, soit 75% des professionnels de santé. Dans les EHPAD ou USLD du Grand Est, les trois quarts des personnels soignants ont reçu au moins une dose de vaccin. 42 % ont d’ailleurs bénéficié de deux doses.

Il n'y a pas de statistiques sur la vaccination des enseignants. Depuis le weekend des 17 et 18 avril, des "créneaux dédiés" ont été ouverts pour vacciner des professionnels particulièrement exposés au coronavirus. Parmi eux, les enseignants, professionnels de la petite enfance, policiers et gendarmes de plus de 55 ans.

Depuis le 12 avril, la vaccination est ouverte à tous les plus de 55 ans, sans distinction. Selon le calendrier vaccinal, à partir du 15 mai, elle pourrait être ouverte à la tranche d'âge des 50-54 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess