Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFOGRAPHIES - Coronavirus dans le Grand Est : où en est l'épidémie à la troisième étape du déconfinement

Ce 9 juin, jour de la troisième étape du déconfinement l'épidémie de Covid-19 poursuit sa décrue dans le Grand Est Les hospitalisations sont en baisse. Dans la région, 43% des habitants ont désormais reçu une première dose de vaccin. Et les indicateurs de l'épidémie semblent rassurants.

Depuis le déconfinement, les terrasses sont de sortie sur la place St Louis à Metz
Depuis le déconfinement, les terrasses sont de sortie sur la place St Louis à Metz © Radio France - Rachel Noël

Ce mercredi 9 juin, c'est une nouvelle étape du déconfinement qui s'amorce. Le couvre-feu est décalé de 21h à 23h et les restaurants et cafés ont désormais la possibilité d'accueillir les clients en intérieur, et le recours au télétravail est assoupli. Ce passage se fait alors que l'épidémie de coronavirus est en net recul dans le Grand Est et que la vaccination est à son rythme de croisière. On fait le point en chiffres sur l'amélioration sur le front du Covid-19 dans la région Grand Est.

Des contaminations en baisse

Dans le Grand Est, l'épidémie continue de ralentir, avec des taux d'incidences qui s'approchent des 60 cas pour 100 000 habitants. Trois départements de la région, à savoir, l'Aube, la Meuse et la Moselle sont même en dessous du fameux seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100 000 habitants.

Le taux d'incidence est en dessous du seuil pour les plus de 50 ans ainsi que pour les enfants de moins de 9 ans.

Taux d'incidence par âge dans le Grand Est au 6 juin 2021
Taux d'incidence par âge dans le Grand Est au 6 juin 2021 - Santé Publique France / ARS

Le taux de positivité est de 1,8% pour l'ensemble de la région.

Des hospitalisations en dessous des critères de saturation

Dans le Grand Est, le nombre d'hospitalisation est désormais proche de la barre du millier de personnes et les services de réanimation sont quasiment tous en dessous du seuil d'occupation maximale. Il n'y a que dans le département des Vosges, où ce taux dépasse la limite, avec un taux d'occupation de 112,3%. Au total, il reste 178 patients hospitalisés en réanimation dans le Grand Est. Les capacités maximales pour la région sont à 471 lits.

L'évolution des patients en réanimation depuis le début de l'épidémie de Covid

Une vaccination qui s'intensifie

Dans le Grand Est, c'est quasiment la moitié de la population qui a reçu au moins un dose de vaccin. Plus de 43% des habitants, soit 2 390 998 ont reçu au moins une dose. Plus d'une personne sur 5 est totalement vaccinée, ce qui représente plus d'un million 200 000 personnes. C'est dans les Vosges, que ce taux de vaccination est le plus important avec 25% des personnes définitivement vaccinées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess