Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Inquiétude à la prison de Coutances : "On ne va quand même pas se prêter les masques entre collègues !"

-
Par , France Bleu Cotentin

Des masques lavables oui, à condition qu’ils soient individuels et qu’on ne doive pas se les prêter entre surveillants de prison : c’est ce que dénonce un tract railleur diffusé par le syndicat FO pénitentiaire à la maison d’arrêt de Coutances.

La maison d'arrêt de Coutances compte 47 détenus ce 12 mai 2020 contre 63 mi-mars, au début de la crise sanitaire, en raison notamment de plusieurs libérations.
La maison d'arrêt de Coutances compte 47 détenus ce 12 mai 2020 contre 63 mi-mars, au début de la crise sanitaire, en raison notamment de plusieurs libérations. - Google

A Coutances, comme dans les autres maisons d'arrêt du grand-ouest, les surveillants de prison travaillent actuellement avec des masques chirurgicaux. Mais d'ici quelques jours, ils seront équipés de masques en tissu, lavables, fabriqués dans les prisons de Rennes et de Val-de-Reuil.

Selon le syndicat FO, un masque sera attribué à chaque surveillant à sa prise de service mais il devra le rendre à la fin de sa journée, pour qu'il soit lavé au sein de la prison et ensuite  réutilisé par un autre collègue le lendemain.

A la maison d'arrêt de Coutances, nous sommes 30 agents. On ne va pas se prêter les masques, c'est inadmissible. C'est une question d'hygiène, même s'ils sont lavés à 60°, lance Gianni Grandidier.

L’administration pénitentiaire confirme que des masques lavables sont prévus pour les surveillants de prison et qu’ils seront distribués dans les prochaines semaines.  Mais elle assure que les modalités d’utilisation ne sont pas encore tranchées, notamment la question du lavage ou de l'attribution individuelle des masques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess