Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Jarnac-Champagne: un docteur s'installe grâce à une bourse du département

vendredi 11 mai 2018 à 6:02 Par Gérald Paris, France Bleu La Rochelle

Jarnac-Champagne en pénurie de médecin vient d'accueillir un nouveau docteur

Docteur Elrick Kichenama à Jarnac-Champagne
Docteur Elrick Kichenama à Jarnac-Champagne © Radio France - Gérald Paris

Jarnac-Champagne, France

La problématique de la désertification médicale ... Il y a des aides de l'état, mais depuis 2011, le département de la Charente-Maritime s'est emparé de ce dossier en mettant en place une bourse d'étude de 42 000 euros à destination des étudiants en médecine en première année de 3è cycle. Une bourse pour les inciter à s'établir en campagne dans des zones sous-médicalisées. En un peu plus de 7 ans, 16 étudiants ont déjà bénéficié de cette bourse ... 5 sont déjà installés dans des zones tendues, principalement dans le Sud Est du département, 2 à Archiac, 1 à Bussac-Forêt et 2 à Matha. 

"Il fallait parfois attendre une semaine avant d'avoir un rendez-vous"

Elrick Kichenama est l'un d'entre eux. Ce jeune médecin qui a terminé ses études à Poitiers a accepté cette convention avec le département. Il a touché 42 000 euros en 3 ans, d'abord pour améliorer son quotidien de fin d'étude, puis ensuite pour s'installer dans une zone définie par les élus. Ce sera Archiac près de Pons. Il y ouvre un cabinet à son nom début 2016, avant de partir ensuite dans un petit village à côté, celui de Jarnac-Charente en mars dernier. Cette commune n'avait plus qu'un médecin généraliste permanent depuis 2015. L'autre est parti au Canada, laissant ce village de 800 âmes un peu en difficulté. "Il fallait parfois attendre une semaine avant d'avoir un rendez-vous" Pour Cécile Girard la première adjointe au maire, la municipalité se devait de trouver des solutions. 

" Dans les 3 prochaines années, environ un tiers des médecins généralistes du département vont partir à la retraite, près de 250 ..." 

Un chai est rénové en profondeur au cœur du village, devenant du coup un bel outil de travail pour des professionnels de la santé. Le bâtiment devient une maison médicale avec des loyers modérés. A terme trois médecins et un podologue s'y installeront. Cela devrait arriver très vite, d'ici à la fin du mois de Mai. La maison médicale n'attend plus que des raccordements avec internet pour être utilisée. Une solution pour faire face à la désertification médicale. Un problème qui va inévitablement s'amplifier. Pour le président départemental du conseil de l'ordre de la Charente-Maritime, Pascal Révolat, "Dans les 3 prochaines années environ un tiers des médecins généralistes du département vont partir à la retraite, près de 250 ... il y aura forcément des zones très tendues "